Les dividendes : tous les termes qu’il faut connaître

Les dividendes

Ces derniers jours, nous avons reçu quelques questions techniques concernant les différents termes en rapport avec la notion de « dividende« .

Voici des éclaircissements :

Dividende en espèces : Quand le dividende est payé en cash sur le compte-titres du propriétaire des actions. C’est la situation la plus courante.

Dividende en actions : Quand le dividende est payé en actions au lieu d’être payé en cash. On distribue par exemple un dividende de 1 action pour 20 actions détenues.

Dividende optionnel : Quand le propriétaire des actions a le choix entre recevoir son dividende en espèces ou en actions.

Dividende intérimaire : Dividende payé par l’entreprise quelques mois après le dividende ordinaire. Il est souvent payé vers le mois de septembre, mais pas dans tous les cas. Les dividendes intérimaires ne sont pas monnaie courante.

Dividende exceptionnel : Ce dividende est en quelque sorte un cadeau de l’entreprise pour récompenser ses actionnaires, quand les chiffres annuels et le bénéfice ont été particulièrement bons. Comme le dividende intérimaire, il est assez rare.

Dividende de SIR : Les SIR sont des sociétés d’investissement immobilier (achat, vente et location d’immeubles) et ont pour spécificité d’avoir l’obligation légale de distribuer 80% de leur résultat en dividende. Le dividende des SIR est donc souvent très élevé.

Cum-dividende : Le dernier jour pendant lequel vous pouvez acheter des actions pour prétendre aux dividendes de l’entreprise.

Ex-dividende : L’ex-dividende est le lendemain du cum-dividende. C’est ce jour-là que sont comptabilisés par votre banque ou votre courtier toutes vos actions qui vous donnent droit au dividende. Si vous achetez vos actions ce jour-là, vous n’aurez pas droit au dividende. Comme stipulé au-dessus, vous devez les acheter le jour du cum-dividende au plus tard.

Paiement-dividende : Le jour où votre courtier ou votre banque vous paiera votre dividende sur votre compte-titres, ou livrera vos actions en cas de paiement du dividende en actions.

Détachement du coupon : Equivalent de la date ex-dividende. Le terme vient de l’époque des titres papiers, avec un détachement du coupon pour aller toucher ses dividendes à la banque.

Précompte mobilier : C’est l’impôt que l’état vous prend à la source sur vos dividendes. Il est de 30% en Belgique. Quand vous toucherez vos dividendes, votre banque vous aura déjà retiré ces 30%, pas besoin de déclarer quoi que ce soit. Plus d’informations à ce sujet dans notre article Dividende et imposition.

Précompte à la source : En cas de double imposition, l’état où vos actions sont cotées vous impose selon le pourcentage en vigueur dans ce pays (ce qu’on appelle le précompte à la source), puis l’état Belge vous impose de 30% sur le restant. C’est ce qu’on appelle la double imposition.

Baisse du dividende : Souvent signe de mauvaise santé de l’entreprise sous-jacente, ou de contexte économique morose.

Hausse du dividende : Souvent signe de bonne santé financière de l’entreprise sous-jacente.

Rendement de dividende : Le rendement annuel que vous rapportent vos dividendes, en pourcentage.

Double imposition : Imposition dans le pays de la bourse où vous actions sont cotées, puis imposition de l’état Belge sur le reste de la somme. Ensuite, vous touchez vos dividendes sur le restant de la somme. Pour plus d’informations, voyez notre article sur la double imposition.


Ne manquez plus rien !

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Les dividendes : tous les termes qu’il faut connaître"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
Suzanne
Invité

bonjour,

je débute dans les investissements, j’aurais voulu si j’achète des actions le jour de l’ex-dividende à l’ouverture du marché si j’aurai droit au dividende?

merci

wpDiscuz