Qu’est-ce qu’Amazon veut faire de Whole Foods ?

Un magasin Whole Foods

Le vendredi 16 juin, Amazon annonçait qu’il avait acheté Whole Foods Market pour un montant de 13 milliards de dollars. À la suite de cette nouvelle, le prix des actions Whole Foods bondissait de 29% à 42 dollars. Dans le même laps temps, l’action d’Amazon grimpait de 2,4% pour s’établir à 987 dollars. Dans la foulée, les investisseurs ont vendus les actions alimentaires en masse. Beaucoup ont été matraquées : Kroger a plongé de plus de 18%, Walmart a reculé de 4,6% et Ahold Delhaize a perdu presque 9%.

Alors, qu’est-ce que le rachat de Whole Foods signifie pour Amazon et quelles pourraient être les conséquences pour l’industrie ?

Petit rappel sur les chiffres « alimentaires » américains

Les ventes alimentaires aux États-Unis se sont élevées à 630 milliards de dollars l’année passée, dont environ 40% rien que pour Walmart, soit 260 milliards de dollars. Par conséquent, il n’est pas surprenant que Amazon veuille également une part du gâteau.

Whole Foods n’est pas un leader de l’industrie alimentaire

Après que la nouvelle de l’acquisition soit rendue publique, un porte-parole d’Amazon déclarait qu’il n’y existait aucun plan pour mettre en place des systèmes automatisés dans les magasins Whole Foods. C’est assez difficile à croire.

Pour commencer, au cours des 5 derniers trimestres, la croissance de Whole Foods n’a pas dépassé les 2%. Ses marges opérationnelles ont même diminué de 35% depuis 2013, passant de 6,84% à 4,45%. Les marges nettes ne se sont pas améliorées, passant de 4,64% à 2,65% sur la même période.

Whole Foods possède 464 magasins (442 aux États-Unis. 13 au Canada et 9 au Royaume-Uni). En comparaison, Walmart en compte 4700 rien qu’aux États-Unis et plus de 11000 dans le monde. Whole Foods se classe davantage comme un acteur de niche dans l’industrie agroalimentaire, visant des clients à la recherche d’aliments haut de gamme, artisanaux et bio. Ceux-ci sont principalement des familles de classe sociale moyenne/haute et très concernées par leur santé.

Walmart, au contraire, s’adresse plutôt à des familles à faible revenu avec des prix nettement inférieurs. Il n’existe donc pas de concurrence directe entre Walmart et Whole Foods. Amazon devrait donc opérer des changements spectaculaires dans la gamme de prix de Whole Foods pour concurrencer espérer Walmart.

Mais alors qu’est-ce qu’Amazon veut faire de Whole Foods?

Comme nous le disions précédemment, Amazon veut un morceau de l’énorme manne des 630 milliards de dollars annuels dans l’alimentaire. Et Whole Foods fournit un bon point d’entrée pour cela. Les magasins sont déjà en place, la chaîne d’approvisionnement est établie, l’entreprise est rentable même si les chiffres sont en légère baisse, et les connaissances de gestion concernant la façon d’exploiter un emplacement de vente au détail physique sont essentielles pour Amazon.

L’établissement d’un réseau similaire sans expertise physique au détail aurait en effet été un véritable cauchemar pour le géant du commerce électronique.

Par ce rachat, Amazon admet sans doute également que les achats alimentaires exclusivement en ligne sont sans doute pratiquement infaisables, et qu’il faudra donc également passer par des magasins physiques pour se tailler une part de ce marché.

Conclusion

Bref, l’acquisition de Whole Foods constitue sans aucun doute une expérience à grande échelle – et un peu coûteuse – pour Amazon. Le plan du géant de la distribution est sans doute d’apporter sa technologie de pointe dans les 460 magasins Whole Foods en briques déjà existants. En attendant, l’impact financier sur les autres détaillants physiques sera sans doute minime. L’accord de rachat devrait en effet être finalisé seulement à la fin de l’année.

Nous pensons sincèrement que les pertes subies par les actions des autres sociétés alimentaires vendredi ont été une réaction excessive suite à ce qui ne constitue somme toute qu’un achat expérimental dans l’industrie très concurrentielle de l’agroalimentaire. On peut donc sans grand danger se positionner à l’achat sur certaines d’entre elles.


Ne manquez plus rien !

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Qu’est-ce qu’Amazon veut faire de Whole Foods ?"

Me notifier des
avatar
Trier par:   plus récents | plus anciens | plus de votes
galapiat
Invité

Analyse intéressante, merci!

wpDiscuz