10 Actions Vertes Pour Investir Dans La Transition Écologique

Il est de plus en plus à la mode d’investir dans des actions vertes. Et, contrairement à il y a quelques années, elles deviennent même rentables !

Les Etats se tournant de plus en plus vers l’énergie verte, investir dans la transition écologique devient donc un must à tous niveaux : écologique, éthique et pécunier.

Mais comment investir dans ce secteur? Suite à la MifidII, il reste peu de trackers de bonne qualité qui misent sur le secteur tout entier. Il faut donc se tourner vers le stock picking.

Comment investir dans les actions vertes?

Voici quelques idées d'actions vertes pour ne rien rater de la transition écologique qui se prépare.

First Solar

First Solar est une entreprise américaine qui commercialise des panneaux solaires. Heureusement, elle possède une dérogation qui lui permet de ne pas être soumise aux droits de douane (guerre commerciale).

L’action est un peu chère pour le moment. Son PER est de 26 et son ratio cours/valeur comptable est de 1,3. Il vaut peut-être mieux attendre un moment plus clément (baisse du marché) pour investir.

JinkoSolar Holdings

JinkoSolar Holdings est un fabriquant chinois de panneaux solaires. L’entreprise est même numéro 1 mondial en terme de volumes.

Ce qui rend cette action intéressante par rapport à ses pairs, c’est qu’elle est moins chère. Son PER n’est que de 7,6, contre plus de 30 pour la moyenne du secteur de l’énergie solaire. Son ratio cours/valeur comptable est lui aussi assez bas : à peine 0,6. Ne vous précipitez pas toutefois, car la guerre commerciale Chine/USA fait toujours rage.

7C SolarParken

Plus proche de chez nous, 7C SolarParken est une entreprise belge cotée en Allemagne. Contrairement à First Solar et JinkoSolar Holdings, elle ne vend pas de panneaux solaires mais investit dans des “champs” de panneaux solaires (parcs).

Un parc de panneaux solaires est un grand terrain où on installe des panneaux pour produire de l’électricité qui sera ensuite vendue. Les cash flows de la société sont donc très stables et prévisibles.

En outre, elle offre un dividende brut d’environ 3,9%.

AVZ Minerals

Nous avons analysé cette société dans notre article sur AVZ Minerals. Il s’agit d’une société australienne qui serait assise sur le plus gros gisement de Lithium au monde.

La future mine est située à Manono, en République Démocratique du Congo. L’étude de faisabilité finale devrait être publiée dans les prochaines semaines, et la mine construite en 2020.

La principale difficulté de l’exploitation du site de Manono est le transport du Lithium jusqu’à la mer. Il y a en effet 1832 kilomètres du site jusqu’au premier port.

La deuxième difficulté est l’alimentation du site en électricité, puisqu’il nécessite au moins 16 MégaWatts à lui seul alors que la région n’en possède “que” 28.

C’est une action risquée mais qui possède un très fort potentiel de hausse si le projet se réalise.

Sociedad Quimica y Minera

Bon d’accord, une mine ne peut pas se classer parmi les “actions vertes”. La Sociedad Quimica y Minera (SQM) produit en fait plusieurs matières premières, dont une grande partie de Lithium.

Le Lithium rentre en grande partie dans la composition des batteries pour véhicules électriques, d’où mon choix pour cet article.

Par rapport à AVZ Minerals, c’est une mine qui a l’avantage d’être déjà en activité depuis 1968. Elle est basée au Chili et cote sur le New-York Stock Exchange.

Copper ETF

En plus du Lithium, le cuivre sera certainement un métal très utilisé dans la révolution écologique.

C’est en fait un des principaux composants des éoliennes et des voitures électriques. Celles-ci nécessitent de 4 à 6 fois plus de cuivre qu’une voiture à combustion, soit 60 kilos de cuivre en moyenne.

Pour ces raisons, un producteur de cuivre peut être classifié dans notre article “actions vertes”.

On peut miser sur une montée du cours du cuivre à long terme via un ETF. Les réserves mondiales de cuivre sont évaluées à 30-40 ans, donc il ne faut toutefois pas s’attendre à ce que le cours du cuivre explose dans les prochains mois.

Vestas Wind Systems

Vestas est un fabricant d’éoliennes et de turbines pour éoliennes. Il construit des turbines destinées aussi bien à l’éolien onshore (sur terre) que offshore (en mer).

L’action est cotée sur la bourse Danoise. Vous pouvez aussi l’acheter sur le Xetra ou à Francfort si vous préférez. C’est un titre qui a beaucoup grimpé ces derniers mois, passant de 170 couronnes en 2015 à 550 couronnes cette année. Il coûte donc assez cher, avec un PER de 20 et un ratio cours/valeur comptable proche de 5.

Ørsted

Ørsted est une entreprise danoise cotée à la bourse de Copenhague. Il s’agit du numéro 1 mondial de l’installation d’éoliennes offshore (en mer).

A cause de sa qualité, ses actions sont très recherchées, et donc surévaluées. Le PER est de plus de 41, pour un ratio cours/valeur comptable de 3,2. C’est un peu beaucoup pour investir à l’heure actuelle.

Mais quand l’action aura baissé et atteint une valorisation plus raisonnable, ce sera une cible intéressante pour un portefeuille écologique.

SIF Holding

Contrairement à sa demi-soeur Ørsted, SIF Holding ne fabrique pas d’éoliennes mais uniquement leurs fondations.

Il s’agit d’énormes tubes/pieux qu’on enfonce dans les fonds marins pour réaliser les fondations des éoliennes. SIF Holding est numéro 1 mondial dans ce domaine. Méfiance toutefois, car ces pieux représentent 90% de son chiffre d’affaire.

La société est cotée à Amsterdam en tant que capitalisation moyenne : à peine 366 millions d’euros. Son PER est de 18 pour un ratio cours/valeur comptable de 4.

Siemens Gamesa Renewable Energy

Siemens Gamesa Renewable Energy est née de la fusion Siemens et Gamesa. Elle est cotée sur la bourse Madrilène. Comme Vestas Wind, elle fabrique des éoliennes. On peut donc la classer parmi les actions vertes.

Le PER de la société est de 19 et son ratio cours/valeur comptable d’environ 1,5 au moment d’écrire cet article.

Attention : Ces analyses sont des indications, et aucunement des conseils d’achats. Par conséquent, l’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

Pour nous soutenir, partagez nos articles sur vos réseaux :

← Previous post

Next post →

4 Comments

  1. Très intéressant merci.
    Je note soigneusement mais perso je vais attendre un peu avant de me positionner sur certains titres qui, me semble-t-il, pourraient se replier un peu.

  2. Hello Nathanael

    J’ai également trouvé cette page sur les mines de lithium, qui me semble intéressante, je me permets de donner le lien :

    https://investingnews.com/daily/resource-investing/battery-metals-investing/lithium-investing/top-lithium-producers/

    A+

    • Merci Chris, un article intéressant! Je vois que SQM est évoquée. Par contre, l’article ne parle pas d’AVZ Minerals. Je suppose que c’est parce que leur mine africaine n’est pas encore construite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé