Acheter 2 trackers de mines d’or?

De nos jours, acheter de bons trackers de mines d’or pour profiter d’une remontée de l’or est presque devenu le parcours du combattant. Pourquoi? A cause de la directive européenne Mifid2, qui a retiré énormément de trackers du marché depuis début 2018. Le prétexte? Leur prospectus explicatif n’est pas traduit en français.

Heureusement, il en reste quelques-uns, achetables dans toutes les bonnes crèmeries (courtiers), à partir de la France ou de la Belgique.

Le Vaneck Vectors Gold Miners

Il y a tout d’abord l’ETF Vaneck Vectors Gold Miners UCITS (IE00BQQP9F84), qui réplique physiquement le NYSE Arca Gold Miners Index. On y dénombre 49 sociétés, dont vous pourrez retrouver les 10 plus grandes capitalisations dans le tableau ci-dessous. Ses frais de gestion annuels sont de 0,53%. En outre, il paie un dividende tous les ans, au mois de décembre.

Chez mon courtier habituel, j’ai trouvé ce tracker sur la bourse Italienne, Suisse, Allemande et Londonienne. Pour le trouver avec précision, je vous conseille d’encoder directement le code ISIN au lieu du nom.

Venez discuter de Vaneck Vectors Gold Miners dans le forum.

Le Ishares Gold Producers

Ensuite, on retrouve également un tracker de Blackrock, le Ishares Gold Producers (IE00B6R52036), qui réplique physiquement le S&P Commodity Producers Gold Index. *

Grosso modo, on y retrouve presque les mêmes sociétés que dans le tracker de Vaneck, avec quelques très légères différences dans les pondérations, mais vraiment légères. Les frais de gestion annuels sont supérieurs de 0,02% par rapport au tracker précité, à 0,55%.

Par contre, cet ETF ne distribue pas de dividendes mais les capitalise, ce qui, à mon sens, n’est pas un mal étant donné que cela permet d’économiser 30% de précompte mobilier.

Toujours chez mon courtier et toujours en utilisant le code ISIN, j’ai trouvé ce tracker en Allemagne, en Suisse et en Grande-Bretagne.

Venez discuter de Ishares Gold Producers dans le forum.

Faut-il acheter des trackers de mines d'or?

Pourquoi des trackers de mines d’or?

Pourquoi privilégier les trackers au stock picking? L’achat d’actions actives dans les mines d’or comme Goldcorp, Franco-Nevada ou McEwen Mining n’est-il pas plus rentable?

Si.

Oui, vous avez raison, le potentiel de hausse des actions individuelles est plus élevé. Mais encore faut-il les sélectionner chirurgicalement… et ne pas se tromper. En découle donc également un risque plus élevé. Voilà la raison pour laquelle une diversification via un ETF est en général une bonne idée. Attention, comme ces trackers de mines d’or ne sont pas toujours très liquides, procédez avec des ordres limites uniquement.

Faut-il les acheter? Le prix de l'or est incertain

Oui, il est incertain. Comme le reste du marché d'ailleurs. Le temps qu'il fera demain est incertain aussi, même si la météo annonce de la pluie ou du soleil. Mais trêve d'ironie, l'or est effectivement encore un actif très shorté (comprenez que beaucoup d'intervenants possèdent des positions à la baisse).

A court terme, son prix pourrait donc encore subir pas mal de pressions. Toutefois, je pense qu'avec les tensions internationales, les montants astronomiques de l'endettement, une hypothétique récession qui se profile à l'horizon et l'éventuelle baisse du dollar, l'or pourrait retrouver un cycle haussier à moyen terme.

C'est beaucoup de suppositions, me direz-vous. Certes. La stratégie consiste donc à commencer à acheter des trackers de mines d'or petit à petit, afin d'arrondir son prix de revient unitaire. L'expérience nous a en effet déjà démontré qu'un market timing efficace (acheter pile au bon moment) est presque impossible, sauf coup de chance.

Attention, cette stratégie est valable uniquement pour l'investisseur à long terme. Si le domaine de l'or vous intéresse, consultez aussi notre article sur l'investissement dans les sociétés de streaming/royalties sur l'or.

Cet article ne constitue en aucun cas une recommandation d'achat. L'auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Pour plus d'infos, voyez nos mentions légales.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

Pour nous soutenir, partagez nos articles sur vos réseaux :

← Previous post

Next post →

2 Comments

  1. Merci pour cet article très intéressant.
    Je souhaitais investir une petite partie de mon pécule sur des trackers d’or mais je manquais d’informations à ce sujet. Cet article vient à point nommé.

    Le cours de l’or augmente presque toujours entre décembre et mai/juin. Les fêtes de fin d’année dopent les achats d’articles en or, ensuite c’est la fin d’année chinoise qui prend le relais, puis les fêtes indiennes, avec les anniversaires consécutifs de divers maharadjas et divinités.

    Et comme l’article le dit justement, il y a le retour à la valeur refuge suite aux soubresauts boursiers. La baisse de l’or depuis plus de deux ans a permis de retomber à des valeurs plus attractives et les investisseurs, toujours avides de bonnes affaires, pourraient revenir massivement sur cet actif quelque peu oublié…

    • Merci pour votre commentaire Christian,

      En effet, 2019 pourrait être un grand cru pour l’or.

      Un autre petit inconvénient des trackers par rapport aux actions de mines d’or, c’est la faillite éventuelle de l’émetteur du tracker. Dans ces cas-ci, on parle de Blackrock et de Vaneck. C’est donc très peu probable, mais tout peut arriver, on a pu le constater avec Lehman Brothers.

      Une société de minage de métaux précieux peut bien évidemment aussi faire faillite, et cette probabilité est d’ailleurs plus élevée que celle d’un émetteur de trackers.

      Il convient donc de peser le pour et le contre entre ces deux produits.

      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.