Alibaba et JD.com, faut-il acheter?

Alibaba et JD.com sont deux mastodontes chinois du e-commerce. Ils occupent respectivement la place de numéro 1 et numéro 2 de ce vaste marché de 1,3 milliards d’habitants.

Malgré cette proximité, la manière dont Alibaba et JD.com fonctionnent est tout à fait différente. Voici un petit résumé :

JD.com, le “Amazon-like” chinois

JD.com a été créé il y a 20 ans. Au départ, c’était un simple magasin d’électronique qui a créé une petite activité de e-commerce pour écouler plus de marchandise. Le succès a été fulgurant, et, à  l’heure actuelle, la société compte presque 500 entrepôts dans lesquels elle stocke ses marchandises pour les envoyer à ses clients, exactement comme le fait Amazon.

JD.com investit énormément d’argent pour développer sa base de clients (presque 300 millions actifs à l’heure actuelle), ainsi que dans les développements technologiques, pour pouvoir livrer ses marchandises aux zones de Chine les plus reculées. Par exemple, les petits villages très éloignés des agglomérations. Dans ce secteur, elle teste pour le moment les livraisons via des minis-voitures sans pilote et par drones.

A cause de ces investissements massifs, JD.com a été rentable pour la première fois seulement en 2017, avec un bénéfice net de 18 millions de dollars, contre une perte de 315 millions en 2016.

Par contre, le chiffre d’affaire s’élevait à 55 milliards en 2017, en hausse de 40% par rapport à 2016.

Bref, la croissance de JD.com est monstrueuse mais les lourds investissements consentis pour développer son activité au maximum, comme l’avait fait Amazon en son temps, pèsent sur le bénéfice.

Alibaba, l’hydre tentaculaire

Alibaba, contrairement à JD.com, est déjà très rentable. Tellement rentable que son bénéfice net dépasse même largement celui d’Amazon. En 2017, il s’élevait au chiffre stratosphérique de 10 milliars de dollars.

L’entreprise, contrairement à JD.com, ne possède aucun entrepôt. Elle met juste à disposition de ses clients de plateformes sur lesquels ils peuvent mettre des articles en vente, ou en acheter. Quelques exemples : aliexpress.com, taobao.com, ele.me (spécialisé dans la livraison de nourriture et boissons), etc.

De ce fait, les marges chez Alibaba sont beaucoup plus importantes que chez Amazon ou JD.com.

L’entreprise est un peu touche à tout, avec des investissements dans le cloud computing ou dans la banque digitale, avec une participation de 33% dans “ant financial”, la plus grosse fintech mondiale.

Le groupe revendique par ailleurs plus de 550 millions de clients actifs.

Faut-il acheter les actions?

Depuis le début de l’année, le cours des actions Alibaba et surtout celui de JD.com, a reculé. Ce ne sont bien évidemment pas leurs chiffres démentiels qui sont en cause, mais la guéguerre USA-Chine si chère à Donald Trump.

Le cours de JD.com a en outre reculé beaucoup plus, à cause du soupçon de viol qui a éclaboussé son CEO ce week-end.

Avant de se positionner à l’achat, il faut d’abord bien comprendre qu’investir dans ces sociétés ne peut se faire qu’avec une vision à long terme (quelques années). Surtout sur JD.com, qui investit encore énormément, ce qui se ressent sur son bénéfice net.

Quand chacune de ces deux boîtes seront bien mûres, elles devraient dégager un profit monumental (c’est déjà le cas d’Alibaba), et leurs cours de bourse s’envoleront par la même occasion.

Vous me direz, si Alibaba est déjà si avancée par rapport à JD.com, quel est l’intérêt d’investir aussi dans cette dernière? Simplement car elles ne jouent pas tout à fait sur le même créneau (JD investit davantage dans la technologie) et que la croissance de clients de JD.com est encore plus importante que celle d’Alibaba.

Pour moi qui suit un investisseur de moyen/long terme, tout repli important de leurs cours constitue une bonne opportunité d’achat.

Conclusion

Les investisseurs plus frileux pourront attendre l’alignement des astres et les conjonctions suivantes pour se positionner :

conclusion (heureuse si possible) de l’affaire judiciaire du CEO de JD.com ;
analyse des chiffres du T3, pour constater l’impact réel de la guerre commerciale sur leurs résultats ;
éventuel accord commercial Chine/USA.

Si vous passez à l’achat, pensez à gardez vos actions plusieurs années.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :


Alibaba et JD.com, faut-il acheter?
5 (100%) 5 votes

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

2 Commentaires

  1. Michael Rousselle 6 septembre 2018

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité !
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé