arGEN-X vaut-elle l’investissement? L’analyse complète.

Une autre biotech, belgo-néerlandaise cette fois, fait beaucoup parler d’elle depuis plusieurs mois. arGEN-X a littéralement décollé durant l’année 2017, avec une entrée en Bourse sur le Nasdaq.

L’une de ses caractéristiques est de ne pas devoir se préoccuper beaucoup de son financement. Son entrée sur l’indice technologique américain aura été une réussite au-delà de toutes les espérances. Malgré le risque d’une dilution inhérente à toute augmentation du nombre d’actions, les souscripteurs se sont bousculés pour acquérir le titre.

2017, l’année-miracle

Le bond a été spectaculaire : il y a tout juste un an, l’action se traitait autour de 15€.

A l’heure où j’écris ces lignes, le 30 janvier 2018, elle cote à près de 65€. Il faut préciser qu’entre le moment où j’ai débuté la rédaction de cet article et sa publication le lendemain, l’action a bondi de 7,30% sur Euronext.

Pourtant, quelques rares analystes qui suivaient le titre fin 2017 avaient redoublé de prudence en tablant sur un cours (moyen) à 12 mois de… 29,89€, soit un potentiel baissier de plus de 53% pour l’année 2018 ! On peut dire que c’est mal parti sur le plan des prédictions. Du reste, les prévisions sont remontées depuis.

Comme nous l’écrivions en introduction du dossier biotechs belges, l’analyse purement financière est limitée quant à la solidité des prédictions. Nous évoquions les happenings, nombreux dans le secteur (ce n’est pas Ablynx qui nous démentira) ou encore la faible prise en compte des perspectives scientifiques.

Aspects scientifiques

arGEN-X, comme Ablynx d’ailleurs, est centrée sur l’immunothérapie (mais avec des recherches différentes). Comme sa consœur, elle possède un important pipeline de produits conçus à partir d’anticorps pour le traitement de diverses formes de cancers. Sa priorité est la recherche de traitements novateurs pour des maladies qui sont actuellement peu ou incomplètement traitées de façon efficace.

Le lien avec Ablynx n’est pas le fruit du hasard : les fondateurs d’arGEN-X sont d’anciens chercheurs d’Ablynx.

arGEN-X dispose de la plateforme technologique SIMPLE Antibody d’Ilama, véritable machine de guerre pour reconnaître les anticorps agissants dans les maladies auto-immunes (pathologies qui surviennent suite à une corruption du système immunitaire, avec pour conséquence la destruction par l’organisme de ses cellules saines).

Parmi les produits-phares, le ARGX-113 (efgartigimod), traitement d’une forme grave de myasthénie (maladie neuromusculaire chronique due à des défauts de transmission entre les nerfs et les muscles), est en passe d’obtenir le passage en phase III.



Argen-x

Aspects économiques

La capitalisation boursière d’arGEN-X s’élevait en début d’année à 1,97 milliards de dollars. Au vu de ses progrès impressionnants, la société est en passe d’accroître sa solidité financière.

On l’a observé lors de sa mise en route sur le Nasdaq, arGEN-X bénéficie d’une grande confiance de la part de ses actionnaires. On ajoutera à cela la personnalité très charismatique de son CEO, qui a su prendre les risques nécessaires au développement de sa société.

Les points forts d’arGEN-X

Une stratégie payante. La biotech se concentre sur des pathologies ciblées, en défaut de traitements existants efficaces. En cela, nous dirions que son premier atout est la spécialisation des recherches, et ce à partir d’une plateforme technologique aussi puissante qu’efficace.

Un très haut potentiel scientifique indubitable, les succès récents seront très probablement suivis par d’autres, dès lors que la société maîtrise chaque année un peu mieux son domaine de recherches. Ceci renforcera encore sa crédibilité scientifique internationale.

 Les traitements découlent d’une logique d’innovation, voire de renouvellement, et qui ciblent aussi des pathologies répandues et graves.

Les points faibles d’arGEN-X

 Au stade actuel, il est difficile d’identifier un quelconque facteur négatif propre à la société. Sauf accident, la biotech devrait continuer à se renforcer.

 Pour l’investisseur qui viserait le court-terme, on pourrait éventuellement avancer que l’action est devenue chère et qu’il y aura des écueils. Mais sur le long terme, la cherté devient relative, d’où notre conclusion ci-dessous :

Conclusion

Même au sein d’un secteur encore jeune et volatile, arGEN-X possède toutes les qualités pour devenir un pion majeur et de référence internationale dans les traitements destinés aux maladies auto-immunes. Si nous devions investir dans ce titre, nous le ferions dans une optique à long-terme, sans accorder trop d’attention aux soubresauts sectoriels. La société est en voie d’extension, et le succès sur le Nasdaq (aujourd’hui encore, l’action a davantage progressé sur le marché américain) leur permet d’entrevoir tout accroissement du capital sérénité.

Si elle n’est pas (encore) la biotech belge la plus médiatisée face à ses plus célèbres consoeurs, elle fait son chemin et nous pensons qu’elle se démarquera à terme des concurrentes existantes.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

arGEN-X vaut-elle l’investissement? L’analyse complète.
5 (100%) 5 votes

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité !
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé