Comment acheter des actions? Le guide pour débutants

Comment acheter des actions

Vous êtes chauffeur de bus, surfeur, réceptionniste ou vétérinaire avec des connaissances financières proches de zéro mais votre cousin Roger vous a parlé de la bourse, alors vous vous demandez vous aussi comment acheter des actions? Comme votre compte épargne ne rapporte plus rien, vous vous dites que vous pourriez vous lancer dans le bain vous aussi.

Vous êtes tombé sur la bonne page. Nous allons vous décrire de pas à pas le processus – pas si compliqué – qui vous permettra de vous lancer dans le monde merveilleux de la bourse. Non, ce n’est pas ironique!

Cet article s’adresse aux débutants qui n’ont jamais mis un pied en bourse. Les investisseurs expérimentés peuvent passer sur un autre article parce qu’ils risquent de perdre leur temps. Voici donc le mode d’emploi “comment acheter des actions” de A à Z pour les débutants :

Commencez par ouvrir un compte gratuit chez un courtier

La première chose à savoir pour acheter des actions dans de bonnes conditions est d’oublier votre banque traditionnelle. Ne pensez même pas à y ouvrir un compte-titre et à y investir un kopeck : vous serez foudroyés par les frais. D’un côté pour la garde annuelle de vos actions et de l’autre pour les frais que prendra la banque quand vous achèterez et vendrez vos actions. Exit donc la banque classique pour investir en bourse.

Alors comment faire? C’est simple, la France ou la Belgique regorgent de bons courtiers spécialisés “bourse”. Ils ne font “que” ça. Un courtier est un intermédiaire qui vous permettra via son site Internet sécurisé d’acheter et de vendre des actions. Ces transactions se feront de manière fiable, rapide, sécurisée et surtout avec des frais très réduits par rapport à une banque.

En Belgique, il existe des courtiers comme BinckBank, Degiro, Bolero ou encore Keytrade Bank. En France, on peut se tourner vers BinckBank, Degiro, Bourse Direct, Boursorama, etc. Cette liste n’est pas exhaustive, vous pourrez en trouver d’autres en faisant une simple recherche sur google.

Lors de votre inscription, qui se passe entièrement en ligne, vous devez bien souvent fournir une copie de votre carte d’identité et une preuve de domicile. Une facture d’électricité par exemple. Rien de bien dramatique.

Familiarisez-vous avec la plateforme

Dès que vous aurez reçu vos codes d’accès et votre digipass, par courriers séparés, familiarisez-vous avec la plateforme en vous connectant, en plaçant des actions dans vos favoris, et surtout, créez-vous un portefeuille virtuel. Le portefeuille virtuel vous permet de créer et de gérer un portefeuille d’actions aux mêmes conditions que le réel, sauf que l’argent est virtuel, et illimité.

C’est une bonne façon de se familiariser avec les achats et les ventes de produits boursiers, sans risques. Attention toutefois, comme l’argent est virtuel, on prend naturellement plus de risques qu’avec de l’argent réel. Et généralement, un investisseur sans peur obtient de meilleurs résultats. On peut donc être grisé par les premières plus-values dégagées, et passer plus rapidement au portefeuille réel, pour vite déchanter dès les premières pertes.

Profitez-en aussi pour découvrir les différents types d’ordres de bourse. Ordre au marché, ordre limite, stop loss, etc. Ils ne sont pas bien compliqués à apprendre, mais vous devez jongler avec eux avant de vous lancer dans le bain réel.

N’allez pas trop vite, prenez votre temps et passez quelques mois sur votre portefeuille virtuel avant de passer à un portefeuille réel. Il n’y a que quand vous serez parfaitement opérationnel sur la plateforme que vous pourrez passer à l’argent réel.



Lisez des livres sur la bourse

Mettez à profit ces quelques mois d’initiation pour ingurgiter le maximum de livres que vous pourrez. Quand on me demande quoi lire, je conseille toujours le livre de Peter Lynch, Et si vous en saviez assez pour gagner en bourse. Il reste pour moi un must pour tout investisseur débutant. L’ouvrage est clair, facile et très agréable à lire, et va petit à petit pour ne pas noyer le lecteur dans une mine d’informations dès le début.

Si votre budget est plus serré, il y a aussi Epargnant 3.0, d’Edouard Petit. Le livre décrit ce qu’est un investissement en trackers (j’y viendrai après) et comment le mettre en place. C’est un excellent livre pour débutants, qui n’est pas cher, bien écrit et qui se lit très vite.

Les deux livres ci-dessus sont des liens sponsorisés Amazon, cela signifie que si vous les achetez précisément via ces liens, je gagne une commission de 7% sur le prix du livre. Cela me permet d’amortir l’hébergement de ce site. Je préfère l’annoncer en toute transparence, car de votre côté ils ne vous coûtent pas un centime de plus.

N’achetez que des sociétés que vous connaissez, ou des trackers

C’est très important. En tant que néophyte, vous n’avez pas encore les connaissances techniques pour analyser correctement des sociétés que vous ne connaissez pas. Passez du temps à observer vos magasins favoris quand vous faites des courses et cherchez s’ils sont cotés en bourse. Tenez-vous au courant de l’actualité. Faites des recherches sur Internet et abonnez-vous à un journal économique en ligne.

Si vous ne savez toujours pas quelles actions choisir, tournez-vous vers les trackers. Ce sont des produits négociables en bourse, comme de simples actions, mais qui répliquent le cours d’un panier d’actions. Par exemple, si vous achetez des trackers sur le “S&P500” (le tracker est coté environ 27$ actuellement), vous achetez d’un seul coup les 500 plus grosses sociétés américaines. Le tracker suivra alors fidèlement leur cours moyen, sans que vous ayez à faire quoi que ce soit.

Les ETF permettent donc d’obtenir un portefeuille très diversifié à très peu de frais. Ce tracker précis vous coûte 0,07% de frais de gestion par an, ce qui est négligeable par rapport à des obligations par exemple. Celles-ci peuvent en effet vous coûter 1% de frais d’entrée, 2% de frais annuels, et 1% de frais de sortie. Ce qui vous fait déjà un rendement dramatique de -4% avant même d’avoir commencé à investir!

En plus, certains courtiers permettent d’acheter les trackers avec des frais de courtage très réduits, voire pas de frais du tout! Renseignez-vous sur les tarifs des courtiers avant de prendre une décision.

Investissez passivement et pour du long terme

Une fois ces actions ou ces trackers sur votre compte-titres, gardez-les pendant plusieurs années pour avoir le rendement le plus élevé possible. N’essayez pas de battre le marché à court terme, c’est impossible en l’état de vos connaissances. Conservez-les simplement, et rachetez-en à intervalles réguliers pour obtenir un prix d’achat moyen le plus intéressant possible.

Pendant les phases de baisse, vous pourrez ainsi en acheter plus, et un peu moins pendant les phases de hausse. Gardez confiance en votre stratégie, et continuez à acheter vos trackers, à une fréquence trimestrielle par exemple.

Vos trackers vous permettront d’obtenir exactement le même rendement que le marché, ce qui est déjà beaucoup mieux qu’un compte épargne. Sauf pendant les krachs boursiers bien-sûr… Mais, comme disait Hillary Clinton, “ne gâchez jamais une bonne crise“. Profitez des soldes pour acheter des actions ou des trackers !

Vous savez maintenant comment acheter des actions. N’oubliez pas de remettre cent fois l’ouvrage sur le métier, comme dit l’adage. Je vous souhaite de bons investissements.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

Comment acheter des actions? Le guide pour débutants
5 (100%) 2 votes

Ne ratez aucune opportunité !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

Nathanael Dumortier
A propos Nathanael Dumortier 63 Articles
Nathanaël Dumortier est un investisseur moyen/long terme en actions et trackers. Il se base surtout sur l'analyse fondamentale pour faire ses achats sur le marché.

1 Commentaire

  1. vous êtes vraiment mille fois aimable de pouvoir me donnes des information avance, sucré prions de vouloir m’accorde une assistance en répondant à mes rai-quettes autre chose accédé a
    la banque c’est pas tout a fait facile plutôt de regardait ce qui est significative chez le congolais je dis et je vous remercie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.