Comment investir dans le streaming d’or?

Dans cet article, vous découvrirez le streaming d’or et pourquoi, pour la plupart des investisseurs, c’est une meilleure option que les lingots d’or, les trackers sur l’or ou l’investissement direct dans des sociétés minières.

À moins que vous n’ayez déjà investi dans une société de streaming/royalties d’or, vous ne connaissez peut-être pas encore ce type de société. Le terme “streaming d’or” décrit une transaction financière dans laquelle une société A, cotée en bourse, fournit de l’argent à une société minière, la société B. Cette transaction doit permettre à la société A d’acheter de l’or à prix réduit à la société B pendant un certain nombre d’années.

Pour les investisseurs, il s’agit d’une manière très différente d’ajouter une exposition à l’or et aux métaux précieux à leur portefeuille, et celle-ci comporte de nombreux avantages. In fine, l’achat d’actions d’une société de streaming est probablement l’un des meilleurs moyens d’investir dans l’or. Voyons pourquoi.

En quoi le streaming est-il différent de l’exploitation minière?

Une compagnie minière trouve un endroit où elle pense dénicher de l’or. Elle y construit une mine, le déterre et le vend. C’est évidemment un résumé simple d’un processus très complexe, long et coûteux. Pour compliquer ce processus, l’or est une marchandise qui se négocie selon l’offre et la demande. Les revenus d’un mineur ont donc tendance à fluctuer avec le prix souvent volatil des métaux précieux.

Les entreprises de streaming, au contraire, n’exploitent pas de mines. Au lieu de cela, ils fournissent simplement une certaine somme d’argent aux mineurs pour les aider à développer leur entreprise. Un accord entre un mineur et une entreprise de streaming peut être signé à tout moment, que ce soit sur une mine qui est encore à l’état de projet jusqu’à celle qui produit déjà de l’or. C’est une transaction uniquement financière – une distinction importante, comme vous le verrez ci-dessous.

Un bref historique du streaming

Le streaming n’est cependant pas nouveau ni cantonné uniquement aux métaux précieux : l’industrie pétrolière et gazière utilise un modèle similaire depuis longtemps. Cependant, le modèle n’était pas très utilisé dans les mines de métaux précieux avant les années 1980. Franco-Nevada Corp ont été les premiers à utiliser ce modèle. À l’époque, Franco-Nevada utilisait le modèle des royalties dans le domaine pétrolier. La direction s’est alors naturellement posé la question : “Pourquoi personne n’a-t-il perçu de redevances pour la partie mines de l’entreprise”?

Le succès du modèle au fil du temps a entraîné une forte augmentation des transactions de streaming. Par contre, il est important de savoir qu’il n’est pas unique à l’or. Le modèle est utilisé pour l’argent, le cuivre et une foule d’autres métaux précieux et semi-précieux (il y a même une entreprise canadienne qui utilise le modèle de streaming sur le marché de l’agriculture). La plupart des sociétés de streaming d’or sont en outre exposées à d’autres métaux, notamment l’argent.

Comment fonctionne le streaming d’or?

Bien que chaque accord de streaming soit unique et soumis à des conditions spécifiques, l’approche de base est à peu près toujours la même. La société de streaming repère une mine qui l’intéresse, puis signe un contrat avec le mineur par laquelle elle s’engage à lui fournir une certaine somme d’argent. En contrepartie, celui-ci s’engage à lui vendre de l’or pendant plusieurs années à un prix inférieur à celui du marché.

Pour financer leurs achats, les sociétés de streaming utilisent généralement des dettes à court terme, comme des prêts bancaires. Cependant, certaines entreprises de streaming plus conservatrices financent simplement leurs transactions en utilisant leurs fonds propres au fil du temps.

Quand une société de streaming soutient une mine encore au stade du développement, les paiements de la société de streaming peuvent s’étaler dans le temps et inclure des objectifs clés pour le mineur. Chaque transaction de streaming est différente, mais la société de streaming ne recevra généralement pas de métaux précieux tant que la mine n’a pas commencé à extraire l’or.

Ensuite, quand elle perçoivent l’or, les entreprises de streaming le vendent au prix du marché pour générer des revenus. En pratique, cependant, de nombreuses entreprises de streaming choisissent de garder de l’or en réserve. Cela dit, il y a également un décalage potentiel entre la livraison et la vente qui peut laisser des sociétés de streaming avec de l’or invendu à la fin d’un trimestre donné. Inconvénient qui n’en est pas vraiment un, car vendre moins d’or que ce qui est disponible à la vente peut aider à lisser la performance au fil du temps et fournir une matelas de sécurité au cas où les mines partenaires font face à des déficits de production.

Les avantages pour les mineurs d’or

Il est important de comprendre que ces accords sont très bénéfiques pour les mineurs. Les sociétés de streaming leurs fournissent en effet une source de financement autre que les banques traditionnelles, qui ne sont pas toujours très avantageuses pour eux.

Concrètement, un contrat de streaming permet à une société minière de :

Réduire la dette

Pendant le ralentissement du marché des matières premières de 2011 à 2016, les mineurs ont souvent utilisé des liquidités provenant du streaming pour réduire leur dette. Les ralentissements de ce type sont très courants dans ce marché extrêmement cyclique mais ils prennent toujours les mineurs à la gorge. Rares sont les banques disposées à fournir des capitaux aux mineurs pendant un cycle baissier, laissant les entreprises de streaming seules sur “le coup”.

Construire une nouvelle mine

Les transactions de streaming sont en outre très utiles lorsqu’un mineur souhaite développer une nouvelle mine. Il obtient l’argent en amont, de la société de streaming, mais n’a pas à lui livrer de l’or tant que la mine n’est pas opérationnelle. Cette méthode de financement permet au mineur de conserver un niveau d’endettement inférieur à ce qu’il serait si l’entreprise contractait des prêts bancaires ou vendait de la dette. Pour les investisseurs, elle élimine également la dilution du capital que causerait l’émission de nouvelles actions pour lever des capitaux.

Développer une mine déjà existante

Lorsqu’un contrat de streaming est utilisé pour financer l’expansion d’une mine, le mineur devra généralement commencer à livrer l’or immédiatement. En échange, le mineur recevra quelques millions de dollars de la société de streaming qu’il pourra utiliser pour financer son expansion, ce qui n’est pas rien! Comme lors de la construction d’une nouvelle mine, l’utilisation d’un contrat de streaming de cette façon peut aider à garder la dette hors du bilan . C’est un facteur très important dans une industrie qui nécessite quand même des coûts importants pour construire des mines avant que les dépenses ne produisent des revenus.



Les avantages pour la société de streaming d’or

Sécuriser de grosses marges bénéficiaires

Le plus gros avantage pour l’entreprise de streaming, c’est qu’elle achète l’or à prix réduit. Ces achats et reventes maintiennent de larges marges bénéficiaires, peu importe ce qui se passe sur le marché des matières premières.

L’EBITDA (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements), est un ratio clé lorsque l’on examine l’efficacité avec laquelle une entreprise de streaming transforme ses ventes d’or en bénéfices. Les frais d’intérêt et d’amortissement peuvent effectivement être assez importants dans le domaine des mines et peuvent même masquer de très bons résultats. Les mineurs voient d’ailleurs souvent leur EBITDA tomber en négatif pendant les périodes creuses parce qu’elles ne peuvent pas ajuster leurs coûts assez rapidement pour compenser la chute des prix des matières premières.

Les entreprises de streaming, par contre, n’ont pas à s’inquiéter de ce point parce que leurs coûts sont déjà assez bas et souvent liés à un pourcentage du prix de l’or.

Évitez de devoir gérer une mine (et ses risques)

Une grosse marge n’est cependant pas le seul avantage offert par le modèle du streaming. En effet, comme les entreprises de streaming n’exploitent pas réellement de mines, elles échappent aux risques inhérentes à l’activité minière. Par exemple, la hausse des coûts de main-d’œuvre. Celle-ci peut réduire drastiquement les marges d’un mineur mais n’a généralement aucun impact sur le prix d’achat convenu à l’avance d’une entreprise de streaming.

Parmi les autres risques miniers auxquels les sociétés de streaming échappent, on dénombre les grèves, les catastrophes minières et la gestion de conditions géologiques inattendues (par exemple, des quantités d’or extraites inférieures aux quantité prévues). Les mines doivent aussi faire face, notamment en amérique du sud et en afrique, aux attaques sporadiques de gangs alléchés par l’appât du gain.

Attaque de gang

Des événements comme ceux-ci, assez typiques dans le secteur, peuvent entraîner un ralentissement de la production minière ou même un arrêt complet de la mine. Arrêt qui aurait, bien sûr, un impact sur le flux d’or transféré vers les entreprises de streaming. Mais contrairement à la mine, la société de streaming n’aura aucune obligation d’ajouter du capital pour faire face à de telles situations – son coût initial étant prédéfini à l’avance et déjà prépayé.

Diversifier

La plupart des mineurs n’ont qu’une poignée de mines en exploitation à un moment donné. C’est logique compte tenu du coût et de la complexité de posséder des mines. Mais les sociétés de streaming, par contre, n’ont pas besoin de se limiter à une poignée d’investissements. Tant que le financement suit, elles peuvent se permettent d’investir à tour de bras. Certains streamers ont d’ailleurs des centaines de participations dans des mines déjà en production à celles en développement. Cela permet aux entreprises de streaming de gérer une activité beaucoup plus diversifiée que les mineurs, et avec un personnel extrêmement réduit.

Exemples de sociétés de streaming d’or

Il y a beaucoup de sociétés de streaming actives dans le marché actuel. La plupart sont cotées sur les bourses américaines ou canadiennes. Pour l’investisseur lambda, il est préférable de se cantonner aux sociétés les plus grandes, les plus liquides et les plus connues. Elles s’échangent en général sur les marchés américains. Voici une liste qui devrait constituer un bon point de départ pour d’autres recherches.

Compagnie Capitalisation  Rendement
Franco-Nevada 13 milliards de $ 1,30%
Wheaton Precious Metals 9 milliards de $ 1,70%
Royal Gold 6 milliards de $ 1,20%
Osisko Gold Royalties 1,6 milliard de $ 1,60%
Sandstorm Gold 872 millions de $ Pas de dividende



Investir dans des sociétés de streaming d’or est-il sûr?

La réponse à cette question est à la fois oui et non. Le streaming se révèle un moyen sûr d’investir dans l’or. Donc, si vous cherchez à ajouter de l’or à votre portefeuille, vous devriez envisager les sociétés de streaming en complément des mines ou des trackers répliquant le cours de l’or.

Mais, qu’on le veuille ou non, le prix de l’or est volatile. Les revenus des entreprises de streaming vont donc naturellement être affectés par les variations du prix du métal jaune. Investir dans une société de streaming est donc théoriquement à considérer comme risqué. Mais pas plus risqué que n’importe quel autre investissement dans le domaine de l’or, que ce soit dans des lingots physiques ou dans des trackers.

Les dividendes : un autre avantage pour les investisseurs

Les marges importantes dégagées par les entreprises de streaming d’or permettent à un grand nombre d’entre-elles de verser des dividendes réguliers à leurs actionnaires. Bien que de nombreuses grandes sociétés minières aurifères paient également des dividendes, ceux-ci peuvent finir par être supprimés lorsque les prix de l’or chutent ou que des problèmes miniers spécifiques entraînent une baisse des résultats.

Royal Gold et Franco-Nevada, par exemple, ont chacun augmenté leur dividende depuis 10 ans ou plus. Par contre, le dividende de Wheaton est variable mais sa méthode de calcul est prédéfinie à l’avance : on distribue aux actionnaires 30% du cash généré par les activités d’exploitation au cours de l’année écoulée.

Les dividendes fiables permettent de rendre les actions attractives même lorsque le cours des métaux précieux est en diminution. En outre, ils aident à atténuer l’impact émotionnel d’une éventuelle baisse du cours de l’action. En règle générale, une distribution régulière de dividendes est souvent bien perçue par les actionnaires.

Le streaming, le meilleur des deux mondes pour les investisseurs?

Certains investisseurs pourraient être séduits par l’idée de posséder des pièces d’or réelles ou des lingots, à la maison ou dans un coffre. Posséder de l’or physique signifie que vous pourriez l’utiliser dans le cas où les systèmes économiques mondiaux basés sur les monnaies fiduciaires s’effondreraient. À ce stade, ce scénario est hautement improbable. En tant que tel, un ETF sur l’or sera une meilleure option pour la plupart des investisseurs. À faible coût, ces titres offrent l’avantage de la diversification de l’or et sont facilement négociés (et vous n’avez pas besoin de trouver un endroit pour cacher tout votre or!).

Malgré cela, les trackers sur l’or ou l’or physique n’offrent pas les avantages du processus d’exploration : une once d’or aujourd’hui sera la même once d’or demain. C’est une des principales raisons pour lesquelles les investisseurs préfèrent souvent détenir des actions dans des sociétés minières plutôt que de détenir de l’or directement. D’un autre côté, les mineurs sont généralement confrontés à des coûts d’exploitation élevés et aux prix très variables des matières premières.

C’est pourquoi ces investisseurs pourraient/devraient envisager d’investir dans des sociétés de streaming d’or. Comme nous l’avons vu, les coûts des streamers sont limités à leur investissement initial et ils évitent l’exploitation réelle de mines, et donc les risques associés. Ils peuvent donc se permettre de posséder des portefeuilles très diversifiés et bénéficier de la croissance de la production des mines dans lesquels ils investissent. Enfin, ajoutez à cela les dividendes versés par les plus grandes sociétés de royalties. Le streaming constitue donc peut-être le meilleur moyen d’investir dans l’or.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

Comment investir dans le streaming d’or?
5 (100%) 7 votes

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité !
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé