Cryptomonnaie : comment participer aux airdrops ?

Participer aux airdrops

Participer aux airdrops d’accord, mais tout d’abord, c’est quoi un airdrop? Un airdrop est une distribution promotionnelle de tokens d’une cryptomonnaie qui souhaite se lancer sur le marché. Ils sont théoriquement “gratuits”. Mais n’oubliez pas que quand un produit est gratuit, c’est que c’est vous, le produit.

Avant toute chose, il faut savoir que les airdrops sont généralement organisés avant les ICO. Histoire de mettre l’eau à la bouche des investisseurs… Ensuite, pour y participer, vous devrez en général effectuer quelques actions assez simples. Celles-ci sont différentes d’un airdrop à l’autre.

Participer aux airdrops

L’action la plus courante consiste à rejoindre le canal Telegram (l’application de messagerie) de l’organisateur de l’airdrop. De temps à autre, il vous sera aussi demander de le suivre sur les réseaux sociaux pour obtenir plus de tokens.

Une fois vos bonnes actions effectuées, vous devrez en général fournir une adresse ERC20 (par exemple MyEtherWallet ou son clone, MyCrypto). Si vous n’en avez pas encore, créez-en une. C’est gratuit et ça prend quelques secondes.

Attention, les adresses fournies par les plateformes d’échanges ne fonctionnent pas pour recevoir les tokens des airdrops. Les plateformes d’échange sont des sites comme CoinBase, Binance, Poloniex, Kraken, etc.

Pas d’inquiétudes, même si cela peut paraître complexe, le temps moyen nécessaire pour participer à un airdrop est d’à peine quelques minutes.

Combien de temps pour recevoir les tokens?

Une les actions effectuées, il ne vous restera plus qu’à patienter, en général de 4 à 8 semaines, pour recevoir vos précieux tokens.

Pour voir où en est votre décompte de tokens ou si vous en avez reçu de nouveaux, il vous suffira d’aller sur le site EtherScan.io, et copier-coller l’adresse publique de votre portefeuille ERC20. Par exemple, mon adresse publique est :

0xbcdc04aFd9230BD4E69579baD79874863e016aDD

Si vous voulez voir un aperçu des tokens que j’ai gagnés en participant aux différents airdrops, il vous suffit de cliquer sur le lien suivant, puis sur l’onglet “Token Transfers“. Si la curiosité vous ronge, n’hésitez pas à y revenir régulièrement, le portefeuille s’actualise automatiquement au fur et à mesure que je reçois des airdrops.



Où trouver des airdrops?

On trouve les airdrops un peu partout, et c’est bien là leur problème : ils vont du plus sérieux à la pire arnaque imaginable. Notez bien que tant que vous ne fournissez jamais de données sensibles, il y a peu de chance de vous faire hacker. Ne donnez jamais plus que votre adresse ERC20 publique ou vos noms d’utilisateurs Twitter ou Telegram. Et n’oubliez pas : ne communiquez sous aucun prétexte votre adresse ERC20 privée.

Voici où trouver les airdrops :

Sur les sites ou blogs spécialisés en cryptomonnaies ;
Sur Telegram, dans des channels spécialisés “airdrops” ;
Sur Twitter ou Facebook, dans les groupes dédiés aux airdrops ou aux cryptomonnaies ;
Sur Google ou Bing, en faisant une simple recherche.

Une fois votre participation à l’airdrop validée, ne répondez plus aux emails que l’organisateur pourrait vous envoyer. Il peut s’agir de SCAMS. Si vous voulez être tranquilles, créez-vous une boîte email réservée exclusivement aux airdrops.

La liste des tokens que j’ai reçu à ce jour

  • 60 tokens CharterCoin (CAF)
  • 20 tokens ShineChain (SHE)
  • 410 tokens Wizzle Infinity Token (WZI)
  • 10.000 tokens GSGC (GSG coin)
  • 10.000 tokens ATOCoin (ATOC)
  • 25 tokens Pareto Network
  • 5 tokens EnergiToken (ETK)
  • 10 tokens (LiteXToken) LXT
  • 1 token Mega-X (MEGA-X)
  • 20 tokens RETN Token (RETN)
  • 5 tokens OCoin (OCoin)
  • 20 tokens Alm Token (AALM)
  • 10 tokens Data (DTA)
  • 100 tokens SpherePay (SAY)
  • 20 tokens Aditus (ADI)
  • 20 tokens Global Social Chain (GSC)
  • 50 tokens WFee (WFEE)
  • 36 tokens AlphaProtocol (ALP)

Ces tokens vont-ils prendre de la valeur?

En étudiant cette liste, on peut constater que seuls 2 tokens sont cotés sur le marché, pour une valeur totale de 1,50$ (Pareto et OCoin). Ce n’est donc pas fabuleux pour le moment. Mais il ne faut pas perdre de vue les données suivantes :

Les tokens mettent en général un certain temps à être cotés sur le marché. Au moment de leur réception sur votre portefeuille, leur ICO ne sera peut-être même pas encore démarrée.

Une fois cotés sur le marché, les tokens peuvent mettre plusieurs mois avant de s’apprécier. Tout dépend du projet sous-jacent. Certains sont plus rapides que d’autres.

Un bon nombre d’airdrops sont des SCAMS, c’est-à-dire des faux projets destinés à escroquer les investisseurs pendant les ICO.

Une majorité des tokens ne vaudra jamais rien, car leur projet ne tient pas la route, ou sera abandonné après quelques temps.

Toutefois, un grand gagnant ressortira de temps à autre parmi la multitude d’airdrops disponibles.

La stratégie consiste donc à s’inscrire seulement aux airdrops considérés comme “fiables”. On en dénombre environ 1 à 3 par jour. Je limite intentionnellement leur nombre car s’inscrire à tous les airdrops, sans exception, est presque impossible. A moins d’y passer ses journées.

Conclusion, je pense qu’il ne faut pas considérer les airdrops comme un moyen de s’enrichir mais plutôt comme une expérience amusante à tenter. A vous de voir si vous avez le temps et l’envie d’y participer.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

Cryptomonnaie : comment participer aux airdrops ?
5 (100%) 3 votes

Ne ratez aucune opportunité !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

Nathanael Dumortier
A propos Nathanael Dumortier 63 Articles
Nathanaël Dumortier est un investisseur moyen/long terme en actions et trackers. Il se base surtout sur l'analyse fondamentale pour faire ses achats sur le marché.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.