Comprendre les recommandations des analystes

Chez votre courtier ou banquier Internet, dans la rubrique sur l’analyse des sociétés, vous pouvez trouver, pour certaines actions, des recommandations des analystes (ou ratings) qui suivent l’évolution de ces actions. Celles-ci sont, officiellement, le fruit d’une analyse poussée des fondamentaux d’une société en adéquation avec le sens du marché. Elles sont souvent accompagnées d’un objectif de cours, c’est-à-dire le montant que l’action devrait atteindre dans les mois qui suivent.

Par exemple, une recommandation sur l’action Bekaert peut être positionnée sur “acheter” (buy) avec un objectif de cours de 50 euros. Par convention, si la durée pour atteindre l’objectif de cours n’est pas précisée, il s’entend “dans les trois mois”.

Les différents ratings

Acheter (buy). Avis le plus positif. L’analyste juge l’action digne d’achat.

Accumuler (accumulate). L’analyste conseille aux investisseurs de racheter des actions en cas de faiblesse du cours.

Sur-performance (outperform). L’action a battu l’indice associé. C’est un signal d’achat.

Conserver (hold). Avis neutre. L’analyste conseille de garder provisoirement ses actions.

Sous-performance (underperform). L’action a fait moins bien que son indice (Bel20 par ex.). C’est un signal de vente.

Réduire (reduce). L’analyste conseille aux investisseurs de vendre une partie des actions en cas de hausse du cours.

Vendre (sell). Avis le plus pessimiste. L’analyste estime qu’il faut vendre l’action suite aux mauvaises nouvelles.



Attention aux avis isolés

Certaines entreprises cotées en bourse sont très peu suivies ou sont suivies par un seul analyste. Dans ce cas, la plus grande prudence est de mise. Cela revient à parier sur la couleur noire ou la couleur rouge au casino. On peut avoir le même résultat totalement biaisé si une vingtaine d’analystes suivent une valeur et que la moitié conseille d’acheter tandis que l’autre moitié conseille de vendre.

En cas d’avis positif d’un seul analyste, vérifiez toujours bien dans le rapport annuel que la banque n’a pas une participation plus ou moins importante dans la firme. Dans l’affirmative, l’avis est suspicieux ; il y a en effet une bonne chance qu’elle prêche pour sa chapelle. On peut trouver le même genre de prêchi-prêcha chez certains particuliers qui vont polluer les forums de bourse avec des objectifs de cours fantaisistes dans l’espoir de faire monter le cours de leurs participations.

Méfiance

Comme nous venons de le stipuler, toutes les actions ne sont pas suivies par les analystes. Les actions peu liquides (peu négociées sur le marché) de petites sociétés, s’échangeant en petits volumes, ne sont généralement pas couvertes par les analystes, ou très peu. La raison en est toute simple : si l’action est peu connue et donc peu négociée, la banque gagnera très peu en frais de transactions. N’oubliez pas qu’une banque n’est pas l’Armée du Salut.

En outre, une recommandation d’un analyste peut être totalement artificielle et avoir pour unique but non pas de renseigner le client mais de provoquer un maximum de mouvements sur le marché et donc d’argent frais pour la banque.

Enfin, une banque peut aussi baisser provisoirement son rating pour faire chuter le cours de l’action et pouvoir ainsi en acheter à bon prix. Inversement, elle pourra aussi l’augmenter pour faire monter le cours et solder une position. C’est ce qu’on appelle une manipulation du cours.

Bref, les recommandations des analystes sont parfois des renseignements utiles, s’ils sont convergents, mais ne doivent en aucun cas vous influencer dans vos choix. Forgez-vous votre propre opinion en analysant et en comparant vous-même les forces et les faiblesses de l’entreprise qui vous intéresse.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé