GlaxoSmithKline, GSK, est une grosse boîte pharmaceutique que j’avais déjà évoquée dans l’article sur les 3 meilleures big pharmas. Son cours stagne ces derniers temps, en grosse partie à cause de l’incertitude due au futur spinoff des activités sans croissance (essentiellement les produits cosmétiques) vers Pfizer qui aura lieu vers la fin de l’année 2021.

Avec un blended P/E de moins de 12, GSK n’est pas la big pharma la moins chère, mais pas la plus chère non plus. Je dirais qu’elle est légèrement sous-évaluée et qu’elle offre un potentiel intéressant sur le long terme. Elle possède d’ailleurs deux excellents atouts :

  • Elle est le principal fabricant d’adjuvants pour les différents vaccins en général, et pour ceux contre le Coronavirus en particulier ;
  • Elle offre un très bon dividende de 5,5% brut, en constante augmentation, et cote à la bourse de Londres, ce qui signifie que ce dividende n’y est pas imposé localement.
GlaxoSmithKline
La ligne noire est le cours, la bleue le PER moyen et l’orange, la valeur intrinsèque.

Avertissement : Les informations contenues dans cette analyse ne sont pas des conseils d’achat. Par conséquent, l’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Tout investissement comporte des risques de pertes. Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

close

NEWSLETTER

NE MANQUEZ PLUS RIEN

Comme nos 1 343 abonnés, recevez notre newsletter.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.