Les gourous de la bourse

Les gourous de la bourse sont des investisseurs de légende qui sont parvenus à dégager des performances très élevées sur leurs portefeuilles boursiers, sur des périodes de temps très longues.

On parle ici d’investisseurs, c’est-à-dire qui achètent leurs actions pour du long terme via des véhicules d’investissements, souvent pour des clients institutionnels. Certains gourous de la bourse essaient aussi d’influencer l’avenir de leurs participations en participant aux votes décisionnels lors des assemblées générales.

Ils ne doivent pas être confondus avec les traders, qui eux visent essentiellement la performance à court ou moyen terme et sont plus souvent employés par des banques ou des hedge-funds.

Lire aussi : Devenir Trader Indépendant? Oubliez Cette Idée. Et Voici Les 5 Raisons

Warren Buffett

Doit-on vraiment encore présenter Warren Buffett? Pour ceux qui ne le connaîtraient toujours pas, Buffett est le fondateur du holding Berkshire Hathaway. Ce groupe tire l’essentiel de ses revenus de ses activités d’assurances, d’investissements cotés en bourse grâce aux dividendes, et également, dans une moindre mesure, de private equity (non-coté).

Warren Buffett, un des gourous de la bourse les plus médiatiques.
Warren Buffett

Warren Buffett a été l’élève de Benjamin Graham, le père de l’investissement value “net-net”, dont il s’est grandement inspiré pour sa stratégie.

Il pratique donc l’investissement value Buffett Style, avec des sociétés qu’il estime cotées à la fois sous leur valeur intrinsèque et qui possèdent un énorme moat économique, c’est-à-dire un avantage concurrentiel décisif qui empêche des éventuels candidats de venir empiéter sur les plates-bandes de l’entreprise.

Vous n’avez pas raison ou tort parce que d’autres sont d’accord avec vous. Vous avez raison parce que vos faits sont exacts et votre raisonnement est juste.

Warren Buffett

C’est d’ailleurs la grosse différence entre Buffett et Graham. Ce dernier n’en avait cure de l’avantage concurrentiel. Il achetait en fait des actions et les revendait au bout de 2 ans si leur cours n’avait pas progressé. Il les vendait également dès qu’il avait encaissé un bénéfice de 50%.

Buffett, lui, conserve ses positions très longtemps. Tant que sa thèse initiale reste la même, il ne s’en sépare pas, et vise donc un rendement de plusieurs dizaines de milliers de pourcents par ligne.

Il est à noter que Warren Buffett n’a jamais écrit de livre à proprement parler, mais qu’il a écrit des tonnes de lettres à ses actionnaires. Celles-ci sont extrêmement riches en enseignements sur l’investissement et ont été compilées dans l’excellent ouvrage intitulé Les écrits de Warren Buffett.

Lire aussi : Le Meilleur Investissement Pour Un Particulier Est l’Achat Régulier d’Un ETF Selon Warren Buffett

Charlie Munger

Charlie Munger est le compère, associé et ami de Warren Buffett. C’est à deux qu’ils prennent toutes les décisions d’investissement de Berkshire Hathaway depuis des dizaines d’années.

Charlie Munger. Parmi les gourous de la bourse, il est l'un des plus connus.
Charlie Munger

Comme Buffett, il est adepte du buy & hold value, et achète surtout pendant les périodes boursières houleuses, pendant lesquelles le prix des actions a baissé drastiquement.

Rarement un gourou ne m’a paru aussi logique et pragmatique que Charlie Munger. Il est aussi réputé pour ses facultés mentales hors du commun et pour ne pas avoir sa langue dans sa poche. Quand Munger a quelque chose à dire, il le dit, que ça plaise ou non.

Si vous ne pouvez pas encaisser un déclin de 50% de vos investissements, vous obtiendrez le rendement médiocre que vous méritez

Charlie munger

Charlie Munger possède un portefeuille personnel d’actions pour sa famille, qui comprend 3 lignes en tout :

  • Costco ;
  • Berkshire Hathaway ;
  • Et des fonds d’actions chinoises gérés par Li lu, de Himalaya Capital Management.

On peut donc dire que Munger détient un portefeuille diversifié même s’il ne contient que 3 lignes.

Il est l’auteur du magnifique – mais cher – Poor Charlie Almanack, malheureusement jamais traduit en français, où Charlie donne toutes sortes de conseils d’investissement, de négociation, ou encore de philosophie. Une véritable perle pour ceux qui comprennent bien l’anglais et qui peuvent se permettre la dépense.

Sinon il reste le très bon bouquin de Janet Lowe, Damn Right!, qui permet de se familiariser avec les stratégies de Munger pour un budget plus raisonnable.

Howard Marks

Comme les deux précités, Howard Marks est également un milliardaire, et gère Oaktree Capital. Il est l’auteur des fameux mémos de Marks, qui sont en quelque sorte des newsletters où il livre sa vision éclairée du marché et qui sont envoyées régulièrement à ses clients ou à n’importe qui d’autre. Si vous n’êtes pas encore inscrit à ses mémos, vous pouvez le faire ici, c’est gratuit.

Howard Marks pratique aussi l’investissement value, mais il est plutôt à classer dans les investisseurs contrariens, ou contrariants, les deux se disent.

Howard Marks
Howard Marks

Un investisseur contrarien essaie toujours d’acheter des actions ou des secteurs en souffrance, c’est-à-dire dont les prix ont atteint des niveaux ridiculement bas afin d’amplifier le levier, et donc le rendement, lors de la remontée des cours en question.

Pratiquer le contrarianisme n’est pas toujours très confortable, car il est difficile de prévoir quand une valeur va entamer une remontée. Il faut donc pouvoir encaisser un drawdown plus ou moins important pendant une durée plus ou moins longue, et surtout continuer à acheter même – et surtout – quand le titre continue de baisser.

Ce type d’investisseur achète les couteaux qui tombent, tant que le potentiel de reprise du couteau est important.

Il n’y a qu’une seule façon de décrire la plupart des investisseurs: les suiveurs de tendance. Les investisseurs supérieurs sont exactement le contraire. Un investissement supérieur nécessite une réflexion de second niveau – une façon de penser différente de celle des autres, plus complexe et plus perspicace.

Howard marks

Marks est aussi un spécialiste des cycles des marchés – à ne pas confondre avec les tendances, qui n’existent que dans l’imagination de certains investisseurs – qu’il compare à un balancier oscillant de gauche à droite : sous-évalué à surévalué.

Toutes ces notions sont expliquées dans son excellent livre La chose la plus importante.

David Dreman

David Dreman, plus encore que Marks, est le père du contrarianisme, c’est-à-dire l’investissement dans des secteurs en perdition ou dans des actions massacrées.

Comme je viens de l’expliquer, l’investissement contrarien consiste à essayer de trouver des investissements dont personne ne veut, dont la valeur est donc devenue très faible, mais qui possèdent un potentiel de reprise explosif.

David Dreman
David Dreman

Le but est d’acheter à des prix tellement ridicules que le risque est finalement presque réduit à zéro. On maximise ainsi les rendements avec des potentiels de plusieurs centaines, voire milliers, de pourcents.

Pour que le risque soit le plus réduit possible, il faut bien entendu sélectionner des entreprises qui ne risquent pas la faillite, c’est-à-dire avec un solide cash-flow libre qui couvre largement les dettes. Et si la société n’a aucune dette, c’est encore mieux.

Ceux qui pratiquent le market timing essaient de synchroniser leurs achats et leurs ventes aux phases du marché. Si cela était possible, de l’argent pousserait sur les arbres ».

david dreman

David Dreman est l’un des seuls gourous de la bourse à avoir écrit un livre sur le contrarianisme : Contrarian Investment Strategies.

Personne ne bat le marché, disent-ils. Sauf ceux d’entre nous qui le font.

David Dreman

Seth Klarman

Seth Klarman est une légende de l’investissement et sans aucun doute un des gourous de la bourse les plus médiatiques. Il est le gestionnaire du portefeuille de Baupost Group, qu’il a fondé en 1981 et avec lequel il a réussi la surperformance de 20% par an depuis sa création.

La méthode de cet investisseur peut aisément être comparée à celle de Graham et Buffett : acheter des actions dont la valeur intrinsèque est la plus basse possible par rapport à des ratios fondamentaux comme le cash-flow, l’EV/EBITDA, le taux de croissance, etc.

La ressemblance de style est si frappante que dans le milieu des affaires, Seth Klarman est même surnommé l’Oracle de Boston.

En réalité, personne ne sait ce que fera le marché; essayer de le prévoir est une perte de temps, et investir sur la base de cette prédiction est un pari spéculatif.

Seth klarman

Klarman est l’auteur du très fameux Margin of Safety: Risk-Averse Value Investing Strategies for the Thoughtful Investor, livre qui est malheureusement devenu très difficile à trouver, et donc horriblement cher ; plusieurs milliers de dollars.

Je vous recommande toutefois sa lecture si vous pouvez le louer dans une bibliothèque par exemple.

L’investissement dans la valeur nécessite beaucoup de travail acharné, une discipline stricte et un horizon d’investissement à long terme. Peu sont désireux et capables de consacrer suffisamment de temps et d’efforts pour devenir des investisseurs dans la valeur, et seule une fraction d’entre-eux possède la mentalité appropriée pour réussir.

Seth klarman

James Shaughnessy

James Shaughnessy est l’ultime référence américaine concernant les données de marché. Il en est même considéré comme le spécialiste absolu parmi ses confrères gourous de la bourse.

James Shaughnessy
James Shaughnessy

Il gère le fonds d’investissement O’Shaughnessy Asset Management et a été reconnu comme une légende de l’investissement par Forbes.

Il est l’auteur de l’excellent livre – traduit en français – Ce qui marche à Wall Street. Ce pavé de 800 pages regroupe les données analytiques d’un grand nombre de stratégies d’investissement et fournit les rendements historiques de chacune.

Vous pouvez ainsi savoir quelles stratégies ont fonctionné en surpassant les indices et lesquelles ne l’ont pas fait.

En plus des donnée quantitatives, James Shaughnessy explique dans le détail comment mettre en place chaque méthode. Ce livre est une mine d’or pour l’investisseur désireux d’apprendre des choses intéressantes sur la bourse.

C’est en outre un des gourous de la bourse les plus accessibles puisqu’il n’hésite pas à vous répondre quand vous lui envoyez une notification sur Twitter.

Mohnish Pabrai

Mohnish Pabrai est un gourou indien, adepte à la fois de l’investissement value Buffett Style et du contrarianisme. Il est aussi l’auteur du controversé Free lunch portfolio.

Mohnish Pabrai
Mohnish Pabrai

Comme je l’expliquais cet article, le Free Lunch Portfolio consiste à acheter un portefeuille boursier composé de 15 valeurs (5 copies d’autres gourous de la bourse, 5 spin-off et 5 boîtes qui rachètent leurs actions) et à les conserver pendant 1 an ou plus.

C’est une stratégie qui est censée surperformer le marché sur le long terme mais qui a malheureusement largement sous-performé le S&P 500 depuis ses deux ans d’existence.

Cela n’enlève rien au mérite de Pabrai, qui avait créé à l’époque une société informatique avec 30.000$ de fonds propres et 70.000$ de crédit bancaire pour la revendre 20 millions de dollars neuf ans plus tard et ainsi créer Pabrai Investment Funds avec le capital.

Il est l’auteur du livre The Dhandho Investor: The Low-Risk Value Method to High Returns, qui est intéressant à titre informatif, mais mieux vaut d’abord se tourner vers les ouvrages des gourous de la bourse précités.

Joel Greenblatt

Joel Greenblatt est l’inventeur de la célèbre Formule Magique. Cette méthode a pour but de surpasser le rendement des indices boursiers américains comme le S&P 500.

Grâce à cette stratégie, le fondateur du hedge funds Gotham Capital à réussi à dégager une performance nette invraisemblable de plus de 30% par an entre 1985 et 1994. En 2019, le fonds possédait 5,6 milliards de dollars d’actifs sous gestion.

En plus de ses activités dans la finance, Joel Greenblatt est professeur de Value Investing à l’université de Columbia et a écrit deux ouvrages sur la bourse : Vous pouvez être un génie de la bourse, et Le petit livre pour battre le marché.

Lire aussi : La Formule Magique De Joel Greenblatt, Et Comment l’Utiliser En Bourse

George Soros

George Soros est l’investisseur le moins académique dans cette liste de gourous de la bourse. Certes, il est un investisseur value mais n’est pas à proprement parler un investisseur buy & hold pur jus.

Soros est connu pour ses prises de positions spéculatives très risquées, notamment celle où il a fait sauter la banque d’Angleterre en shortant la livre sterling et lui a permis d’empocher la modique somme de 1,1 milliard de dollars en à peine quelques heures.

Il a écrit L’alchimie de la finance, que vous ne devez pas forcément lire car ses méthodes sont très difficilement applicables pour des investisseurs particuliers.

Pat Dorsey

Pat Dorsey a fait ses armes de 2000 à 2011 en tant que directeur de la recherche sur les actions chez Morningstar. Il gère maintenant un fonds d’investissement : Dorsey Asset Management.

Pat Dorsey
Pat Dorsey

Sans doute moins médiatique que les autres gourous de la bourse, celui-ci n’en reste pas moins un très bon gestionnaire et a également écrit deux livres, dont le premier évoque un thème encore assez peu exploité : les avantages concurrentiels, ou les moats économiques si chers à Warren Buffett : The Little Book that Builds Wealth.

Il a également écrit The Five Rules for Successful Stock Investing, qui est plutôt tourné vers les investisseurs débutants.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter en cliquant sur l’image ci-dessous :

Profil Twitter TransactionB

NE RATEZ AUCUN ARTICLE !

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé