Les Actions “Net Net” à La Graham. Comment Les Dénicher Et Les Acheter?

Les titres “net net”, concept popularisé par Benjamin Graham, père du value investing et mentor de Warren Buffett, ne sont pas juste des actions sous-évaluées cotant sous leur valeur intrinsèque. La méthode fait plutôt référence à une méthode de valorisation qui se base uniquement sur le bilan et ses actifs courants (current assets), à savoir :

  • Le cash (Cash & cash equivalents)
  • Les créances client (Accounts receivable)
  • Le stock (Inventory)
  • Moins les dettes

J’écrirai volontairement la plupart des termes en anglais car c’est sous cette forme qu’ils ressortent dans les sites de données financières comme Yahoo Finance, Morningstar ou les rapports annuels.

La formule NCAV

Tout d’abord, voici comment Benjamin Graham explique comment calculer la valeur de la NCAV d’une action, dont la méthode net net provient :

Working capital (current assets less current liabilities) then substract any debt not included in current liabilities

Benjamin Graham
Graham est le fondateur de la méthode net net

Graham fait ici référence à la NCAV (Net Current Asset Value), un dérivé plus simple de la net net. Certains investisseurs confondent d’ailleurs parfois les deux méthodes.

Calculer la NCAV est très simple : allez sur Yahoo Finance et cherchez le titre qui vous intéresse. Cliquez ensuite sur l’onglet Financials, puis sur balance sheet (bilan). Il vous suffit alors de déduire les passifs totaux (total liabilities) des actifs courants (current assets).

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à diviser le montant obtenu par le nombre d’actions en circulation, qu’on trouve un peu plus bas dans le bilan, à la ligne Ordinary Shares Number.

Current assets : l'un des éléments du bilan nécessaires au calcul de la NCAV et pour trouver une action net net
Current assets dans Yahoo Finance
Total liabilities : l'autre élément du bilan nécessaire au calcul de la NCAV et pour trouver un titre net net
Total liabilities

NCAV = Current Assets – Total Liabilities

NCAV par action = (Current Assets – Total Liabilities) / total des actions en circulation

Graham avait pour habitude d’acheter une action si sa NCAV était inférieure à 2/3 de son prix sur le marché, ou 66,6%.

Exemple : si la NCAV découverte était de 100$ et que le titre cotait 66,6$ ou moins sur le marché, Benjamin Graham l’achetait.

La formule net net

La méthode pour trouver des actions net net est assez semblable à celle de la NCAV, mais plus fine, et surtout plus paranoïaque : elle a été mise au point pour faire face à une liquidation pure et simple de la firme investie.

Voici la formule de Graham pour trouver un net net :

  • + 100% Cash & cash equivalent
  • + 75% des Accounts receivable (créances clients)
  • + 50% des Total inventory (stocks)
  • – 100% des Total liabilities (passifs)

Puis on divise le montant par les actions en circulation (shares outstanding) pour trouver la valeur par action.

Contrairement à la NCAV, cette formule est optimisée pour faire face au pire des cas ; la liquidation de la société. C’est pour cette raison qu’elle n’ajoute que 50% des stocks (Inventory) : quand une société est liquidée, les stocks doivent se vendre vite : on n’y applique pas un rabais de 10 ou 15% mais plutôt de 50%.

Rassurez-vous, si vous choisissez bien vos titres, les liquidations seront très rares : la formule net net nous indique plutôt comment calculer une valorisation très conservatrice, afin de pouvoir récupérer l’intégralité de son investissement même si l’entreprise devait fermer ses portes.

Lire aussi : Calculer La Valeur Intrinsèque d’Une Action Avec La Méthode De Graham

Quels sont les avantages des net net?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles on investit dans ce type d’action :

  • Leur valeur intrinsèque est très facile à calculer ;
  • La plupart sont des business simples à comprendre ;
  • Personne ne veut les acheter ;
  • Les analystes ne les suivent pas souvent ;
  • La plupart sont des small ou des micros caps, voire des nano caps ;
  • Leur volume de négociation est très faible (ce qui n’est pas un problème mais plutôt un avantage si on ne compte pas les trader activement) ;
  • Elles ont une énorme marge de sécurité grâce à leur cash, leurs investissements à court terme, leurs stocks et leurs créances clients ;

Les net net sont-elles pour moi?

  • Vous aimez le market timing ;
  • Vous ne supportez pas la volatilité ;
  • Vous investissez/tradez avec des stop loss ;
  • Vous n’aimez pas les small caps ;
  • Vous n’aimez pas être hors du consensus ;
  • Vous voulez trouver le prochain Amazon ;
  • Vous préférez vous distinguer avec vos actions Shopify, Coinbase ou Apple aux dîners de famille plutôt qu’avec d’obscures sociétés qui fabriquent des remorques de camions ou de la chaux vive.

Six règles pour investir avec cette méthode

  • Restez dans votre cercle de compétence : n’achetez que ce que vous comprenez ;
  • N’achetez pas d’actions chinoises : la plupart des small caps chinoises sont des fraudes ;
  • Même si les net net sont souvent d’obscures sociétés, n’achetez pas un business model complètement dépassé (exemple : un fabricant d’imprimantes) ;
  • Comparez le cash en réserve (cash & cash equivalents) au free cash flow annuel. Idéalement vous ne voulez pas un FCF négatif pour éviter un cash burn trop important ;
  • N’achetez que des boîtes avec une dette faible ou des échéances de dettes lointaines et facilement payables ;
  • Si les insiders achètent des titres, ou si la compagnie procède à des rachats d’actions propres, c’est bon signe.

Où trouver les net net?

Les net net de Graham s’achètent soit pendant les krachs boursiers, les fortes corrections, ou sur des marchés considérés comme sous-évalués.

Tel un pêcheur, il faut donc être patient et se tenir prêt à ferrer le titre quand il n’est pas cher (pendant un krach) ou rechercher des anomalies dans des marchés étiquetés comme “inefficients”, c’est-à-dire pas aux Etats-Unis ou en Europe de l’Ouest.

Un exemple de la méthode en vidéo :

Avertissement : Les informations contenues dans cette analyse ne sont pas des conseils d’achat. Par conséquent, l’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Tout investissement comporte des risques de pertes. Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

Rejoignez notre groupe Facebook sur la bourse & l’investissement

Les Actions "Net Net" à La Graham. Comment Les Dénicher Et Les Acheter? 1
close

NEWSLETTER

NE MANQUEZ PLUS RIEN

Comme nos 1 551 abonnés, recevez notre newsletter.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NE MANQUEZ PLUS RIEN

Comme nos 1 551 abonnés, inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter.

Newsletter garantie sans spams. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’infos.

← Previous post

Next post →

7 Comments

  1. Pascal L

    Bonjour,
    J’ai testé la formule sur quelques actions “pas chères”. Il me parait très difficile de trouver des actions “normales” avec une valeur net net positive, non ?

    • Hello Pascal,

      Pas forcément, il en existe des dizaines sur des marchés considérés comme “pas chers/non-efficients/risqués”, comme la Malaisie, Singapour, la Turquie, la Grèce, le Japon, la Russie, les pays scandinaves, etc… 🙂

      • Pascal L

        Merci pour la réponse (et tous les articles d’ailleurs) 😉

        Existerait-il un screener sur cette méthode ?

        • Bonne question, je n’en avais jamais cherché en fait.

          Mais je viens de trouver ça, il faudra que je potasse la chose 🙂

          https://fintel.io/screen/nnwc-net-net-working-capital-screen

          • Pascal L

            Top, je vais tester ça (et fintel par la même occasion, qui m’a l’air bien sobre et sans fioriture).

            J’ai trouvé une liste +- similaire sur oldschoolvalue également.

          • Pascal L

            Bon, les tests sont peu concluants:
            – Il manque des données dans le screener
            – Quand les données sont complètes, elles ne correspondent pas avec ce que Yahoo donne
            – Je n’arrive jamais à retrouver la même valeur

            As-tu testé également quelques lignes VS Yahoo ?

            • Le “problème” de Yahoo Finance, c’est qu’il n’affiche pas toujours les données financières des boîtes trop petites/obscures.

              Dans ce cas il vaut mieux consulter le rapport annuel ou les derniers rapports trimestriels directement sur le site de la société.

              J’ai par exemple essayé avec une des sociétés affichées par le screener : HK Battery, et Yahoo Finance n’affichait pas le bilan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.