Investir Dans La Cigarette Avec 3 Actions Sous-Évaluées? (BAT, MO et PM)

British American Tobacco, Philip Morris et Altria sont les trois plus gros cigarettiers. Leurs actions ne sont pas très chères en ce moment… Mais pour quelles raisons? Et puis, investir dans la cigarette, est-ce vraiment éthique? Quels sont les avantages et les inconvénients du secteur?

Avertissement : je n’entrerai pas ici dans l’analyse fondamentale pure et dure, avec toutes les données financières, mais je me cantonnerai à une analyse “light” des intervenants, avec leurs points forts et leurs points faibles.

British American Tobacco (BAT, ou BTI)

Cette société, basée au Royaume-Uni, est devenue numéro 1 mondial de la cigarette depuis le rachat de l’américain Reynolds en 2017.

Reynolds était propriétaire de la marque Camel, reconnue dans le monde entier, et était en outre le premier producteur mondial de cigarettes mentholées. Il faut savoir que les ventes de ces cigarettes “adoucies” risquent d’ailleurs de diminuer l’année prochaine car elles ont été bannies dans plusieurs états américains, dont la Californie, à partir du 1er janvier 2021.

British American Tobacco comporte plusieurs avantages par rapport à ses concurrents, notamment sa diversification géographique. La firme vend ses produits sur trois continents : en Amérique, en Europe et en Asie, avec la répartition suivante en 2019 :

  • 10,37 milliards de dollars aux États-Unis
  • 4,26 milliars dans le reste du continent américain et en Afrique
  • 6,09 milliards en Europe
  • 5,15 milliards en Asie

Le deuxième point positif est que l’action cote actuellement au même niveau que son plus bas historique, comme le montre ce graphique :

Investir dans la cigarette : valorisation de British American Tobacco
Investir dans la cigarette : valorisation de British American Tobacco

Le marché a sans doute mal digéré l’énorme dette de contractée en 2017 pour le rachat de Reynolds. Suite à ce rachat, le ratio dette/free cash flow était monté entre 5 et 7, ce qui est élevé.

Mais on oublie vite que grâce à l’énorme free cash flow dégagé tous les ans (plus de 9 milliards de dollars) et à la qualité du management, l’entreprise se désendette à grande vitesse.

La dette à long terme est ainsi passée de 43 milliards en 2018 à 37 milliards en 2019. On attend une autre diminution cette année ; le bilan s’améliore mois après mois.

Ne tenez d’ailleurs pas trop compte de l’Equity des cigarettiers, car il est souvent négatif. Ceux-ci possèdent en effet des quantités faramineuse d’actifs intangibles (leurs marques de cigarettes) et misent donc plutôt sur l’augmentation de leurs revenus plutôt que sur celle de leurs actifs.

Le troisième avantage est que la société verse un très gros dividende (7,6% brut au cours actuel), qui augmente chaque trimestre et qui n’est pas imposé localement car le Royaume-Uni a la bonne idée de ne pas taxer les dividendes.

Concrètement, vous ne payez donc pas le double précompte mobilier mais uniquement votre imposition locale, c’est-à-dire 30% si vous êtes belge ou français.

Altria (MO)

Contrairement à British American Tobacco, Altria ne vend plus ses produits qu’aux États-Unis depuis que Philip Morris a spin off la société en deux entités distinctes : Altria et Philip Morris. Elle est donc géographiquement moins diversifiée et donc un peu plus sensible au risque de régulation américaine.

Mais elle possède aussi des points positifs, tels que :

Le dividende : bon, ce n’est pas vraiment un scoop, car la plupart des fabricants de cigarette versent de très gros dividendes. Celui d’Altria s’élève pour le moment à 8,7% brut, mais, contrairement à celui de British American Tobacco, il est imposé aux États-Unis, puis en Europe.

Si vous avez signé le formulaire pour bénéficier des accords de double imposition, celui-ci sera d’abord taxé à 15% aux USA (à la place de 30%), puis le résidu sera imposé à 30% en France ou en Belgique.

Lire aussi : Imposition Des Dividendes Étrangers : Le Guide Complet

En outre, comme sa concurrente, Altria passe aussi actuellement par une phase de sous-évaluation :

Investir dans la cigarette : valorisation de Altria
Investir dans la cigarette : valorisation d’Altria

Le deuxième avantage est que Altria compte lancer prochainement en Europe la marque Juul, qui avait connu bien des déboires aux States. Pour rappel, Juul est un fabricant de e-cigarettes et de e-liquide dans lequel Altria avait acquis une participation de 35% et qui avait été pris dans le scandale des “victimes de la vapette” aux États-Unis.

Suite au couac de son investissement de 12,8 milliards dans Juul, Altria avait donc vu son credit rating diminué à BBB (en comparaison, celui de BAT est légèrement plus élevé, avec BBB+).

Le troisième point est qu’Altria est le numéro 1 américain des tabacs à chiquer, avec tout de même 6 milliards de dollars de chiffre d’affaire en 2019.

Le quatrième avantage est que la société est propriétaire de Marlboro, la marque de tabac la plus vendue au monde, et qui reste également la marque la plus vendue dans nos contrées, en France ou en Belgique.

Un cinquième bon point est qu’Altria a misé sur le cannabis légal, le CBD, en prenant une participation de 45% dans Cronos. Il est difficile de dire si la consommation de CBD va vraiment décoller dans les années à venir, mais avoir un pied dans le secteur permettra à Altria de lancer sur le marché d’éventuels produits innovants à base de cannabis légal.

Enfin, Altria se retrouve dans la Formule Magique de Joel Greenblatt depuis plusieurs mois, ce qui constitue en général un gage de qualité.

Lire aussi : La Formule Magique De Joel Greenblatt, Et Comment l’Utiliser En Bourse

Philip Morris (PM)

Philip Morris est le cigarettier qui possède le meilleur credit rating, mais, selon moi, elle est aussi celle qui est la moins sous-évaluée par rapport à ses deux concurrentes précitées.

La valorisation de Philip Morris
Investir dans la cigarette : la valorisation de Philip Morris

Son gros avantage, est que, comme BAT, elle possède des marques fortes qu’elle vend à l’international. Elle est donc moins sensible qu’Altria aux régulations locales.

Elle a aussi lancé IQOS, sa dernière innovation qui permet de chauffer le tabac et non plus le consumer, et qui marche très bien. Elle le présente d’ailleurs comme un produit “à risque modéré”. L’IQOS a d’ailleurs été reconnu par la Food and Drug Administration américaine.

Dans le monde, l’IQOS compte plus de 15 millions d’utilisateurs, nombre qui augmente de 1 million chaque trimestre.

Le rendement de dividende de Philip Morris n’est pas en reste mais est un peu inférieur aux autres car son cours a moins diminué ces dernières années : il s’élève à “seulement” 6,45% brut.

Les risques d’investir dans la cigarette

Investir dans la cigarette comporte des risques. Le principal étant le déclin des ventes. Mais ce déclin n’est pas nouveau : il a commencé au début des années 1970.

Pour le compenser, les producteurs de tabac ont réussi à augmenter progressivement leurs prix. On peut raisonnablement tabler sur un diminution annuelle des ventes de cigarettes 1%, et une augmentation des prix de 2%. Ca laisse donc une croissance des revenus de 1% par an aux cigarettiers.

Certes, on est loin des entreprises de croissance, mais n’oublions pas que ces dernières ne versent pas des dividendes de 8%…

Le deuxième gros risque d’investir dans la cigarette est la régulation des États. On l’a constaté encore récemment avec l’interdiction des cigarettes mentholées dans certains états américains, ou avec l’instauration des paquets neutres.

Les avantages des cigarettiers

  • Clients fidèles
  • Clients accros
  • Excellent dividende
  • Rentabilité excellente
  • Faibles besoins en capitaux
  • Marge bénéficiaire très élevée
  • Sous-évaluations actuelles du cours des actions des cigarettiers

Les inconvénients des cigarettiers

  • L’écologie
  • Les procès
  • La santé publique
  • Les régularisations
  • Les paquets neutres

Et c’est éthique ou pas?

C’est la question qu’on se pose si on veut investir dans la cigarette… Certains vous diront que chacun est responsable de sa santé et que les gens fument en étant conscients des risques, surtout depuis l’instauration des paquets comportant des images horribles ou même les paquets neutres dans cinq pays, dont la France et la Belgique.

D’autres vous diront que certains cigarettiers ne sont pas éthiques au niveau écologique, car certains déforestent pour pouvoir cultiver leurs plants de tabac.

Quoiqu’il en soit, on dira ce qu’on voudra mais il est difficile de trouver une société cotée 100% responsable au niveau socio-écologique.

Je terminerai avec une petite citation de Warren Buffett sur les cigarettiers:

I’ll tell you why I like the cigarette business. It costs a penny to make. Sell it for a dollar. It’s addictive. And there’s fantastic brand loyalty

Warren Buffett

Il faut savoir que même s’il encense leur business model, Berkshire Hathaway n’investit pas dans ces sociétés pour une question d’éthique.

Conclusion

Investir dans la cigarette est intéressant pour un rentier, un retraité, ou simplement un investisseur à dividendes, qui recherche de hauts rendements, stables et en augmentation constante.

Néanmoins, il reste le point de vue éthique, dont on pourrait débattre pendant des heures. A vous de voir si vous voulez franchir le cap.

Avertissement : Cette analyse est une indication, et aucunement un conseil d’achat. Par conséquent, l’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Tout investissement comporte des risques de pertes. Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

NE RATEZ AUCUN ARTICLE !

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

← Previous post

Next post →

1 Comment

  1. La cigarette c’est comme le pétrole. Sans oublier les mines exploitées par des concessions obtenues parfois de manière douteuse où travaille des enfants. Et l’habillement avec des gens qui produisent à raison d’une multitude d’heures par jour. Toutes ces situations son fatalement des atteintes à la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé