Investir : pièces d’or vs pièces d’argent, qui gagne?

Sur les quinze dernières années, le prix de l’or a augmenté de 315%. Cela en fait un placement bien plus lucratif qu’un compte épargne. L’une des façons d’investir dans l’or et l’argent est de simplement acheter des pièces d’or ou d’argent et de les conserver à moyen ou long terme.

Je n’évoquerai pas ici les barres ou les lingots de métaux précieux car ils possèdent pas mal d’inconvénients par rapport aux pièces : ils sont plus difficiles à stocker et à revendre, et surtout n’offrent pas de prime à la revente (nous verrons ce point un peu plus bas).

Il est en outre beaucoup plus difficile de fractionner ses dépenses dans le temps avec une barre à 35.000€ par rapport à une pièce de 200€. Les pièces, plus volatiles, offrent en quelque sorte un effet de levier par rapport aux lingots ou au barres. Pour rappel, une barre d’or ou d’argent pèse 1 kilo tandis qu’un lingot pèse 12,5 kilos (c’est d’ailleurs ce format qu’achètent les banques centrales).

Voici les avantages d’un investissement en pièces d’or par rapport à un investissement plus classique comme un tracker répliquant le cours de l’or physique. Nous procéderons de même pour les pièces d’argent un peu plus bas.

Les avantages des pièces d’or

On gagne sur le montant de la prime si elle augmente

Napoléon Marianne CoqLa prime est la différence entre le prix réel de la pièce (son poids en or) et le prix que vous payez. Par exemple, la “Marianne Coq” de 20 francs, pièce d’or très prisée des investisseurs français, comporte 5,81 grammes d’or pur.

Comme le gramme d’or cote 34,29 € ce jour, la pièce a une valeur réelle de 199,22 €. Mais les boutiques la factureront bien souvent entre 205 et 210 €, occasionnant une prime de quelques %. Le pourcentage de cette prime peut augmenter fortement quand la pièce est très demandée. Pendant un krach boursier par exemple.

Après le krach de 2008 par exemple, la prime de cette pièce a augmenté de 50%. Il faut aussi savoir que la différence entre le prix moyen de la prime et la prime maximum jamais atteinte s’appelle le “différentiel de prime”.

La stratégie consiste donc à acheter des pièces très demandées par les investisseurs et qui comportent un différentiel de prime très important. Mais attention, il faut les acheter au moment où la prime est la plus basse possible (par exemple, 1% du prix réel de la pièce). Vous pourrez alors les conserver à moyen/long terme et les revendre au moment où la prime est la plus haute.

On évite les frais annuels d’un tracker

Mine de rien, des frais de gestion annuels de 0,55% sur un tracker vous grignotent une petite partie du rendement. Avec les pièces conservées à domicile, on peut éviter ces frais. Si toutefois vous préférez les conserver dans un coffre d’une société spécialisée en stockage d’or, libre à vous, mais il y aura également des frais.

La location d’un coffre dans une banque traditionnelle est par contre déconseillée. En effet, outre les frais occasionnés par la location du coffre, il faut savoir qu’en cas de faillite, le contenu des coffres n’est pas garanti et peut engendrer de fastidieuse démarches pour récupérer son bien.

On économise laTVA

L’or est considéré comme un investissement et n’est donc pas soumis à la TVA. Les autres métaux sont plutôt considérés comme des matières premières et sont donc imposés comme tels selon la TVA locale.

On profite de l’évolution du cours de l’or

C’est logique, la pièce prend de la valeur au fur et à mesure que le cours de l’or augmente, et en perd si celui-ci baisse. Il est à noter que les pièces, contrairement aux lingots, augmentent aussi de la valeur de leur prime (comme vu plus haut). Cette prime grimpe soit en cas de forte demande, soit parce que la pièce est considérée comme rare et appréciée des collectionneurs.

On évite les frais de courtage, et la taxe éventuelle sur la plus-value

Les frais de courtage lors de l’achat d’or virtuel chez un courtier peuvent vous plomber votre marge bénéficiaire. Idem pour les investisseurs de pays qui paient une taxe sur la plus-value lors de la revente de ces titres. En achetant de l’or physique, on peut éviter ces frais.

Il est à noter que certaines sociétés vendent de l’or par correspondance, occasionnant des frais de livraison. Acheter de l’or par correspondance est de toutes manières une méthode que je vous déconseille fortement. Dans ce cas, mieux vaut s’acquitter d’une assurance (2O€ généralement) au cas où le colis se perd ou fait l’objet d’un vol.

Mais vous l’aurez compris : l’achat de métaux à un comptoir vous permet de prendre livraison sans frais additionnels, de pouvoir examiner les pièces achetées et donc de rentrer chez vous avec ce que vous avez décidé d’acheter.

On ne paie aucune taxe, ni lors de l’achat ni lors de la revente

Du moins, si les transactions sont faite en Belgique, en Allemagne ou en Suisse. Les autres pays sont soumis à diverses taxes. N’oubliez pas aussi que vous ne pouvez pas passer les frontières sans déclaration si vous faites passer plus de 10.000 € d’or. Renseignez-vous toujours sur la législation en vigueur dans votre pays avant d’acheter quoi que ce soit.

Tous ces avantages me font penser qu’un investissement en pièces d’or est plus rentable d’acheter de “simples” trackers qui répliquent l’évolution du cours de l’or. Par contre, cet investissement ne sera pas forcément plus payant qu’un tracker sur mines d’or, qui lui bénéficie d’un effet de levier important sur le cours de l’or (avec le risque inhérent, bien entendu).


Les avantages des pièces d’argent

Comme pour l’or, les pièces d’argent comportent une prime

Les pièces d’argent vous offriront aussi une prime qui fluctue selon plusieurs éléments, comme la rareté, la demande ou le fait qu’en état diminue sa production. Par exemple, les Silver Eagle américains sont actuellement plus chers que les Philharmoniques autrichiens ou que les Maple Leaf canadiens. Ces trois pièces contiennent pourtant exactement 1 once d’argent chacune (31,1 grammes).

Silver Eagle, Philharmonique, Maple Leaf

Comme pour l’or, essayez d’acheter vos pièces quand la prime est très basse, et revendez-les quand le cours de l’argent ou quand le montant prime sont en hausse. Mais le mieux est encore d’avoir la combinaison simultanée de ces deux éléments !

On y gagne sur la TVA? Pas vraiment…

Le Canada et les Etats-Unis ne taxent pas l’achat d’argent (mais taxent la vente). Dans nos jolis pays européens par contre, l’achat d’argent est en général taxé. Ce point précis est donc beaucoup moins intéressant que pour l’or. C’est la Suisse qui applique le taux le plus bas, avec 8%.

En Belgique, certains vendeurs appliquent le régime de la marge bénéficiaire sur les pièces en argent en les classifiant comme “objets d’art, de collection ou d’antiquité”. Le régime spécial de cette TVA sur marge est en fait appliquée sur la marge bénéficiaire que palpe le vendeur au lieu d’être appliquée sur la totalité de la valeur de vente des pièces. Ce régime spécial ne fonctionne pas sur les barres ni sur les lingots d’argent par contre. Vous devrez donc d’office vous acquitter de 21% de TVA sur ces derniers.

Enfin, certaines sociétés peuvent stocker votre argent dans des coffre-forts situés en “zones franches” pour obtenir une exonération totale de la TVA (contre rémunération bien évidemment).

On peut y gagner sur la valeur de collection

Les pièces d’argent ont aussi une certaine valeur de collection. Un exemple récent est la Chine qui a stoppé la frappe de pièces ‘Panda’ d’une once (31,1 grammes), pour ne plus frapper que des pièces de 30 grammes.

C’est un changement infime pour un néophyte mais pas pour un collectionneur. Les pièces d’une once étant devenues plus rares, leur prix a presque doublé en l’espace de quelques semaines.

Les autres avantages que nous avons passés en revue pour les pièces d’or s’appliquent aussi pour les pièces d’argent, à savoir :

  • On évite les frais annuels d’un tracker
  • On gagne sur l’évolution du cours de l’argent
  • On évite les frais de courtage, et la taxe éventuelle sur la plus-value

Les revendeurs de métaux précieux

Comme l’or et l’argent sont des investissements substantiels, effectuez une recherche sur les sociétés qui ont pignon sur rue, comparez les prix et les frais correspondant à ce que vous voulez acheter. Enfin, prenez avec recul les conseils des vendeurs. Bien souvent, ils vous conseilleront (mais pas tous) ce qu’ils ont du mal à écouler et qui, donc, parce que peu demandées, ont une moindre valeur intrinsèque.

Conclusion

L’or sort donc vainqueur du duel contre l’argent surtout car il bénéficie d’exonération de taxes. Le fait que ce métal soit beaucoup  plus rare que l’argent conforte également son avance. Cela dit, pour diversifier ses placements, un investissement dans chacun de ces deux métaux peut se révéler intéressant.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

Envoi
User Review
5 (1 vote)

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé