Vous croyez en l’hydrogène en tant qu’énergie alternative pour le futur? Si la réponse est oui, il est possible d’investir dans le secteur via un ETF hydrogène. Faut-il le faire maintenant? C’est ce que nous allons voir. Et y a-t-il du choix? Malheureusement non ; il n’en existe que deux en version UCITS pour le moment, c’est-à-dire accessibles aux investisseurs européens…

Les ETF hydrogène

Seulement deux ETF hydrogène sont disponibles sur le marché actuellement. Heureusement, ils sont tous les deux de bonne qualité et connotés ESG :

  • Le L&G Hydrogen
  • Le VanEck Vectors Hydrogen

Nous allons passer en revue ces deux ETF et surtout répondre à la question cruciale : faut-il acheter des ETF hydrogène pour ne pas rater le wagon sur cette énergie du futur et rester dans le coup?

Les ETF hydrogène : l'hydrogène est l'élément le plus répandu dans l'univers
L’hydrogène est l’élément le plus répandu dans l’univers

L&G Hydrogen

  • ISIN : IE00BMYDM794
  • Frais annuels : 0,49%
  • Réplication : physique
  • Politique de distribution : capitalisation

Ce tracker réplique l’indice Solactive Hydrogen Economy. Celui-ci suit la performance des entreprises du monde entier qui sont engagées dans l’industrie de l’hydrogène.

Malgré son lancement en février 2021, les actifs sous gestion pèsent déjà 314 millions de dollars, ce qui est très correct pour un ETF si jeune.

Ce tracker sur l’hydrogène est actuellement le moins cher accessible en Europe, avec 0,49% de frais annuels. Ce n’est pas spécialement bon marché, ni très cher. Avec le temps, d’autres ETF sur ce thème feront sans doute leur apparition et la concurrence fera naturellement baisser les tarifs.

Parmi les 28 sociétés qui composent le tracker, le top 10 est constitué des entreprises suivantes : Cummins, Daimler, Linde, Kolon Industries, Air Products & Chemicals, Toyota Motor, Chemours, Johnson Matthey, Siemens et Air Liquide.

L’ETF ayant été créé au moment du dégonflement de la bulle sur l’énergie verte, il a en toute logique sous-performé les MSCI World/Materials (en vert) et le secteur énergie, matières premières et or (en orange). Le tracker hydrogène a réalisé une performance négative de -17,2% depuis le début de l’année 2021, contre respectivement +15,4% et +12,5% pour ses pairs.

Comparaison de l'ETF hydrogène de L&G vs le MSCI World Materials et le secteur de l'énergie/matières premières
L’ETF hydrogène en bleu vs le MSCI World Materials en vert et l’énergie/matières premières en orange

Lire aussi : Les 3 Meilleurs ETF Énergie Verte

VanEck Vectors Hydrogen

  • ISIN : IE00BMDH1538
  • Frais annuels : 0,55%
  • Réplication : physique
  • Politique de distribution : capitalisation

Ce tracker réplique l’indice MVIS Global Hydrogen Economy. Celui-ci suit les entreprises les plus grandes et les plus liquides au monde impliquées dans le business de l’hydrogène.

Les actifs sous gestion de ce tracker ne pèsent pour le moment que 27 millions de dollars, mais il n’a été lancé qu’à la fin du mois de mars 2021.

Le top 10 des 25 sociétés composant le panier du tracker est composé de Ballard Power Systems, Linde, Plug Power, Air Products and Chemicals, Air Liquide, Fuelcell Energy, Mitsubishi Chemical, Nel Asa, Bloom Energy et ITM Power.

Ici aussi, on obtient un cocktail de surévaluation des sociétés sous-jacentes, avec un price-to-book de 4,75 et un P/E de plus de 35 sur les douze derniers mois, ce qui est trop élevé.

Comme son concurrent de L&G, il perd 17% depuis sa naissance, qui a eu lieu le 26 mars 2021. Et malgré cette baisse, le secteur reste encore trop cher…

Lire aussi : Les 3 Meilleurs Trackers Sur Les Véhicules Électriques Et La Mobilité Du Futur

Qu’en penser?

Le secteur de l’énergie renouvelable est pratiquement en bulle. Celle-ci s’est d’ailleurs déjà un peu dégonflée ces dernières semaines, mais pas encore suffisamment pour assurer à l’investisseur un prix d’entrée correct (je n’irai toutefois pas jusqu’à évoquer une marge de sécurité sur un tracker).

Il convient donc d’attendre des prix beaucoup plus bas avant d’investir, quitte à ne jamais le faire s’ils ne reviennent pas à un niveau acceptable. La seule chose qui est certaine, c’est que les prix sont actuellement trop élevés et que la probabilité de perte est plus élevée que la probabilité de gain.

Avertissement : Les informations contenues dans cette analyse sur les ETF hydrogène ne sont pas des conseils d’achat. Par conséquent, l’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Tout investissement comporte des risques de pertes. Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

Rejoignez notre groupe Facebook sur la bourse & l’investissement

Faut-Il Acheter Des ETF Hydrogène? Les 2 Trackers Disponibles En Europe 1

close

NEWSLETTER

NE MANQUEZ PLUS RIEN

Comme nos 1 697 abonnés, recevez notre newsletter.

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NE MANQUEZ PLUS RIEN

Comme nos 1 697 abonnés, inscrivez-vous pour recevoir notre newsletter.

Newsletter garantie sans spams. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’infos.