FAANG est une appellation qui désigne les 5 plus grandes actions technologiques américaines. L’acronyme a été inventé en 2013 par Jim Cramer, investisseur et show-man bien connu aux États-Unis. En 2020, les FAANG sont devenues très chères. Heureusement pour les investisseurs avisés, il reste les GRANOLAS européennes…

Qui sont les GRANOLAS?

Les actions GRANOLAS ne sont pas américaines mais européennes. Sous ce nom de céréale inventé par la banque Goldman Sachs, sont rassemblées 11 actions extrêmement performantes, puisqu’elles ont survolé leur indice de référence, le STOXX Europe 600, pendant toute la dernière décennie.

Les caractéristiques communes à ces 11 sociétés sont qu’elles possèdent toutes des bilans relativement solides, une faible volatilité et de bons rendements de dividendes.

Il s’agit des 11 actions suivantes :

  • GlaxoSmithKline : géant pharmaceutique anglais ;
  • Roche : géant pharmaceutique suisse ;
  • ASML : géant hollandais des semi-conducteurs ;
  • Nestlé : géant suisse de l’alimentaire ;
  • Novartis : géant suisse des soins de santé ;
  • NovoNordisk : géant pharmaceutique danois ;
  • L’Oréal : géant français des cosmétiques ;
  • LVMH : géant français du luxe ;
  • AstraZeneca : géant pharmaceutique anglo-suédois ;
  • SAP : géant allemand des logiciels des ressources d’entreprise ;
  • Sanofi : géant pharmaceutique français.

Ces 11 boîtes sont donc essentiellement actives dans les secteurs de la santé, des biens de consommation et de la technologie.

LVMH est un composant des GRANOLAS
LVMH, l’une des sociétés “GRANOLAS”

Acheter les GRANOLAS via un ETF?

Malheureusement, il n’existe à ce jour aucun tracker qui réplique uniquement le cours des GRANOLAS. Malgré tout, on peut patienter avec des ETFs qui les répliquent en partie.

En effet, certains trackers rassemblent ces actions, mais en plus dilué. Par ex. :

  • Lyxor Core STOXX Europe 600 – LU0908500753 (capitalisation)
  • Vanguard FTSE Developed Europe – IE00BK5BQX27 (capitalisation)
  • Vanguard FTSE Developed Europe – IE00B945VV12 (distribution)

Le tracker physique de Lyxor réplique tout simplement le Stoxx Europe 600 pour à peine 0,07% de frais annuels, alors que celui de Vanguard, qui coûte 0,10%, rassemble 615 actions européennes. Parmi elles, les GRANOLAS se trouvent parmi ses 10 plus importantes participations :

Nom de l’actionPondération
Nestlé3,82%
Roche2,94%
Novartis2,25%
AstraZeneca1,70%
ASML1,59%
SAP1,49%
Novo Nordisk1,31%
Sanofi1,29%
LVMH1,27%
GlaxoSmithKline1,24%

Seule L’Oréal est absente du top 10, mais on la retrouve quand-même un peu plus loin, avec une pondération de 0,33%.

La pondération totale des GRANOLAS dans le tracker de Vanguard est de 19,23% et un peu moins dans celui de Lyxor. C’est le défaut d’acheter l’un de ces ETFs : vous n’obtenez pas une concentration réelle sur ces 11 actions de qualité supérieure mais vous en obtenez une version fortement diluée.

Malgré cela, le panier global de ces trackers est constitué d’actions de très bonne qualité, avec, par exemple, Unilever, Total, Danone, Vinci, AB Inbev, Adidas, etc…

Les GRANOLAS moins chères que le S&P 500?

Vous pourriez vous demander si investir dans les GRANOLAS comporte un intérêt réel par rapport à un investissement direct dans le S&P 500.

Les GRANOLAS sont en effet des actions de haute qualité, et comme toutes les sociétés de cette trempe, elles se payent au prix fort. Autant vous prévenir tout de suite : les GRANOLAS ne sont pas bon marché. Elles se trouvent même à un niveau de prix assez proche de leurs homologues américaines.

Par contre, les actions européennes dans leur globalité restent moins chères que les actions américaines. C’est ainsi que le P/E ratio de l’ETF de Vanguard précité est de 16,2, contre 22,6 pour son rival américain sur le S&P 500.

À titre comparatif, le P/E du tracker QQQ d’Invesco, qui réplique le Nasdaq-100, est actuellement de 30,7

Pour continuer dans les chiffres, le ratio cours/valeur comptable de notre ETF Vanguard FTSE Developed Europe est de 1,5, son taux de croissance des bénéfices de 8,8% et le Return On Equity moyen des sociétés qui le composent est de 14%.

Les USA plus touchés par le Covid-19

En plus de l’avantage du prix moins élevé des actions en Europe, il y a aussi le fait que les États-Unis sont bien plus touchés par le Covid-19. Si cela continue, les américains pourraient mettre plus de temps que le vieux continent à sortir de la crise.

N’oublions pas aussi que la dernière décennie a été celle des actions américaines et que la bourse fonctionne par cycles. C’est ainsi que les dix ans qui arrivent pourraient bien voir surperformer les matières premières et les actions européennes et japonaises.

Les cours de bourse des groupes américains ayant déjà fortement augmenté, leur potentiel de hausse va également en s’amenuisant petit à petit, même si le marché US peut rester surévalué très longtemps. Mais n’oubliez jamais le principe de la régression vers la moyenne, qui pourrait vite faire revenir sur terre les aficionados du Nasdaq.

Enfin, les sociétés GRANOLAS affichent également un profil plus défensif que leurs homologues américaines. C’est ainsi que le bénéfices par action des sociétés qui composent l’indice Stoxx 600 ont été revus à la baisse de 30% depuis la crise du Covid-19 contre seulement 7% pour les 11 sociétés GRANOLAS.

Avertissement : Cette analyse est une indication, et aucunement un conseil d’achat. Par conséquent, l’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Tout investissement comporte des risques de pertes. Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

N’hésitez pas à me suivre sur Twitter en cliquant sur l’image ci-dessous :

Profil Twitter TransactionB

NE RATEZ AUCUN ARTICLE !

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé