Le prêt de titres de Binckbank, ça rapporte?

Depuis fin 2017, Binckbank propose la formule prêt de titres à ses clients. Concrètement, il s’agit pour eux de prêter leurs actions à des intermédiaires financiers contre une rémunération. Dans ce cas-ci, il s’agit de 50-50%.

“Louer” des actions peut revêtir divers intérêts pour la banque, le hedge fund, le courtier ou le fonds de pension qui les empruntent. Mais assez souvent, l’organisme qui loue les titres le fait en vue de les “shorter”.

C’est quoi shorter?

Shorter signifie parier à la baisse sur une action (ou sur un autre instrument financier).

Un exemple concret : imaginions que vous possédiez pour 1000€ de l’action X. Vous activez le prêt de titres de votre courtier. Au bout de quelques semaines en général, le hedge fund intéressé reçoit vos actions en prêt. Il les vend immédiatement sur le marché pour 1000€. Trois mois plus tard, l’action X a baissé, et le lot d’actions ne vaut donc plus que, disons 800€.

Le hedge fund les rachète alors sur le marché boursier à ce prix, vous les restitue, et empoche au passage 200€ de bénéfice. Il devra évidemment déduire de ses 200€ de gain votre pourcentage annuel promis contre le prêt de vos titres ainsi que celui de votre courtier.

Le pourcentage de “shorting” des actions varie très fortement, d’une action à l’autre. Une action peut être shortée parce que son cours est très volatile (une biotech par exemple) ou parce qu’elle connaît des problèmes internes (Tesla par exemple).

Dans ce dernier cas, les shorteurs contrôlent 25 à 30% de la capitalisation boursière, ce qui est énorme. Dans la plupart des cas, le shorting se situe dans une marge comprise entre 0,5% et 5% du total des titres disponibles sur le marché.

Vous pourrez trouver ici la liste des actions les plus shortées chez Binckbank.


Un exemple concret avec Binckbank

J’ai actuellement deux lignes d’actions prêtées chez Binckbank : BAM Groep et MDXHealth. Deux actions que je conserve à long terme.

Une année normale compte 365 jours. Il faut en effet savoir que les titres sont prêtés tous les jours de l’année, y compris les week-end.

BAM Groep : 2,08%, divisé par deux = 1,04% net.
MDXHealth : 8,76% divisé par deux = 4,38% net.

Concrètement :

Avec 5000€ d’actions BAM Groep, vous empochez donc 52€ par an.
Avec 5000€ d’actions MDXHealth, vous empochez donc 219€ par an.

C’est toujours agréable de percevoir un dividende annuel de 4,38% sur une biotech considérée comme très volatile. Précisons que ce taux est réellement du net car le précompte mobilier belge de 30% est directement prélevé par Binckbank.

Attention, comme je le dis souvent, prêter une action qu’on possède pourrait presque s’apparenter à saborder son propre navire. Vous misez en effet sur la hausse de l’action en la possédant, mais vous aidez un hedge fund à la faire baisser en lui prêtant (du moins si son but est de la shorter).

Mon prêt de titres influence vraiment le marché à la baisse?

Non. Sauf si vous possédez plusieurs millions d’euros d’une small cap. Le choix de prêter ou pas une action est donc plutôt idéologique. Rassurez-vous, vous n’influencerez aucunement le cours d’une action à la baisse en prêtant quelques centaines d’actions.

Et le droit de vote aux AG? Et le dividende?

Il est important de savoir que prêter vos actions vous ampute du droit de vote aux assemblées générales. Le dividende est quant à lui remplacé par un versement du même montant de la part de Binckbank, lui aussi soumis au précompte mobilier.

Il est également à noter que si vous possédez une action qui vous paie habituellement un dividende optionnel en actions, vous pourrez y prétendre quand même. Et ce, même si vos actions sont prêtées pendant la date ex-dividende.

Si vous comptez vous lancer, le prêt de titres s’active dans le menu “Mon Binck/Préférences/Produits et services/Prêt de titres”.

Enfin, il est à noter que les actions en compte-titres ne sont pas automatiquement prêtées quand vous activez le prêt de titres. Quand l’offre est supérieure à la demande, Binckbank tire ses clients au sort. Il faut donc parfois plusieurs semaines avant d’en bénéficier (3,5 semaines en moyenne selon Binckbank).

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

Le prêt de titres de Binckbank, ça rapporte?
5 (100%) 8 votes

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité !
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé