Comment Se Lancer En Bourse Avec Une Petite Somme (100€) ?

Est-il possible de se lancer en bourse avec une somme très réduite, par exemple 100€ ? Je tenterais d’apporter une réponse de la manière la plus fiable et surtout la plus concrète possible dans cet article.

Sur Internet, on lit et on entend vraiment tout et n’importe quoi.

C’est ainsi que je suis tombé hier sur une vidéo d’un YouTubeur connu de la blogosphère financière francophone, dont je tairais le nom mais qui possède une chaîne de “trading” assez fréquentée…

Dans cette vidéo donc, il expliquait qu’on pouvait se lancer en bourse avec moins de 200€, mais déconseillait au débutant le marché des actions. Trop coûteux, trop de frais de courtage. Il conseillait aux investisseurs et traders en herbe de se tourner vers le marché du Forex.

Bon, désolé pour ce YouTubeur mais autant crever l’abcès tout de suite :

Le marché du Forex est sans doute le pire choix pour un débutant.

Prenez vos 100€ et allez au casino le plus proche. Installez-vous à la roulette, et misez-les sur rouge ou sur noir. Sur le Forex ou au casino, le résultat sera le même : vous perdrez votre argent.

Mais au moins, au casino, vous aurez peut-être passé une bonne soirée.

Se lancer en bourse ce n'est pas spéculer sur le Forex
La bourse, ce n’est pas ça

S’il y a bien une chose que l’investisseur ne peut se permettre, surtout celui qui n’a que 100€ à allouer à la bourse, c’est de voir son capital s’évaporer en faisant du trading aléatoire sur le marché des devises.

Conseil : l’investisseur débutant qui ne dispose que d’une somme réduite doit oublier le trading actif. Il doit investir pour du long terme, pas s’adonner à de la spéculation. Plus il spécule, plus il multiplie les frais et les risques.

Lire aussi : Devenir Trader Indépendant? Oubliez Cette Idée. Et Voici Les 5 Raisons

Réduisez les frais de courtage

Pour espérer un rendement intéressant avec une aussi petite somme, vous n’avez pas le choix : vous devez investir avec les frais les plus réduits possibles.

Oubliez donc la banque traditionnelle et passez chez un courtier spécialisé.

Mais attention, si vous investissez vos 100€ chez un courtier qui vous facture 7,5€ l’ordre, auquel s’ajoute la taxe de bourse de 0,35% sur les actions et de 0,12% sur les trackers, vous vous retrouverez en perte de 7,62€ minimum.

Dommage : vous venez à peine de commencer et il ne vous reste déjà plus que 92,38€ sur vos 100€ initiaux.

Choisissez un courtier très low-cost

Vous devez donc vous tourner vers un courtier très low-cost, comme DEGIRO, Binck France ou Bourse Direct pour les français.

Mais le meilleur choix reste sans doute DEGIRO car :

Des trackers gratuits, sans frais de courtage, c’est exactement ce qu’il nous faut pour exécuter notre stratégie exit tous les frais.

Optez pour des trackers

Avec à peine 100€ pour se lancer en bourse, vous n’avez effectivement pas le choix.

L’explication est la suivante : en plus des frais du courtier, vous devez choisir quelque chose qui rassemble les éléments suivants :

Acheter un tracker S&P 500 sur Degiro, la meilleure façon de se lancer en bourse avec 100€.
0,12€ : les frais pour l’achat de 5 trackers iShares S&P 500 sur DEGIRO
  • Une bonne diversification en un seul produit (donc pas d’actions).
  • Une taxe sur les opérations boursières (TOB) la plus réduite possible.

Pour l’investisseur belge, les trackers de capitalisation ou de distribution enregistrés dans l’Espace Economique Européen bénéficient d’une TOB très basse, autant à l’achat qu’à la vente : seulement 0,12%, contre 0,35% pour les actions individuelles.

Pour ces deux raisons, c’est donc plus intéressant d’opter pour un tracker que pour des actions individuelles quand on a un budget très restreint.

ETF de capitalisation ou de distribution ?

Pour les investisseurs belges ou français (sauf exception pour les ETF éligibles au PEA), mieux vaudrait théoriquement se tourner vers un tracker de capitalisation, qui incorpore automatiquement les dividendes perçus dans le cours du tracker.

Mais dans la pratique, il n’y a pas de différence. L’ETF de capitalisation voit ses dividendes américains taxés de 30% à la source, tandis que l’ETF de distribution voit ses dividendes taxés par la Belgique ou la France à 30%.

Mais attention : si le tracker de capitalisation est enregistré en Belgique, la taxe est de 1,32%!

Donc, tournez-vous plutôt vers les trackers enregistrés dans l’EER et pas dans notre joli royaume. Mais rassurez-vous, la plupart des trackers des gros émetteurs (BlackRock, Vanguard, Invesco, SPDR, etc) sont domiciliés au Luxembourg ou en Irlande.

On réduit aussi les frais annuels du tracker

Les trackers les moins chers pour les investisseurs francophones comportent 0,07% de frais annuels. Certes, il y a bien le nouveau tracker d’Invesco qui réplique le S&P 500 pour seulement 0,05%, mais il est synthétique, donc autant l’éviter.

Dans le paragraphe précédent, j’évoquais les trackers de capitalisation enregistrés hors Belgique, dans l’EER.

Malheureusement ce ne sera pas possible d’en acheter un avec 100€ car le cours du tracker de capitalisation d’iShares sur le S&P 500 est à plus de 200€ l’unité.

Avec cette somme pour se lancer en bourse, vous devrez donc vous tourner vers le tracker de distribution. Mais pas de panique : comme on l’a vu plus haut, c’est chou vert et vert chou.

Il nous reste donc ces deux trackers :

  • iShares S&P 500 (0,07% de frais).
  • Vanguard S&P 500 (0,07 de frais).

Tous deux sont dans la liste des 200 ETF gratuits de DEGIRO (conditions applicables).

Leurs émetteurs sont solides, et les trackers sont tous deux très liquides. Vous pouvez choisir celui que vous voulez. Ne tenez pas compte de leur cotation (le iShares est coté à un peu plus de 20€ et le Vanguard à un peu plus de 40€).

Lire aussi : Le Ishares S&P 500, Excellent Tracker De Moyen Terme

Et donc, concrètement je fais comment?

En résumé, voici les étapes pour se lancer en bourse avec 100€ :

  • Lisez des livres sur la bourse. Celui-ci est le plus accessible et le meilleur pour commencer : il traite justement de l’investissement à bas coûts dans les ETF.
  • Ouvrez un compte chez un courtier low-cost.
  • Versez-y vos 100€.
  • Achetez-y chaque mois 1 tracker sur le S&P 500, par exemple le iShares (coût de chaque opération : 0,02€).
  • Dès que vous avez économisé de l’argent supplémentaire, continuez cette stratégie tous les mois, aussi bien dans les marchés baissiers que haussiers.
  • Profitez de l’effet boule de neige et de la vie.

Conclusion

Avec ce petit tutoriel, j’espère avoir tordu le cou définitivement à certains préceptes – ridicules et dangereux – qui circulent sur la toile sur la manière de se lancer en bourse avec une petite somme.

Attention : tout investissement comporte des risques de pertes.

NE RATEZ AUCUN ARTICLE !

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

← Previous post

Next post →

3 Comments

  1. Frédéric

    Tiens, pour son tracker de capitalisation, iShare n’est pas supposé ne payer que 15% de taxe aux USA, grâce à la convention Irlande-US sur la double imposition? Cela donnerait un avantage fiscal à ce tracker.

    • Hum c’est une excellente question et je ne connais pas la réponse car je sais que des boîtes comme BlackRock possèdent des succursales un peu partout, et que les réglementations sont différentes dans chaque pays.

      Si BlackRock qui émet le tracker possède une succursale en Irlande, c’est possible que les frais soient de 15%, mais je n’en suis pas certain, parce qu’un tracker peut (peut-être) y être domicilié sans que BlackRock ne s’y trouve physiquement.

      Pour avoir une piste, j’ai comparé le rendement 2019 des deux trackers et ils sont exactement les mêmes.

      • Frédéric

        Mmh d’accord, donc a priori une imposition à 30% aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé