Trois trackers pour remplacer votre compte épargne en 2018

En ces temps de vache maigre pour l’épargnant, nous comparons trois trackers de distribution qui permettront de remplacer avantageusement votre compte épargne. Nous les avons sélectionnés pour les investisseurs qui cherchent un rendement stable pour un horizon de placement à long terme.

Comme le rendement de dividende fait partie intégrante de la performance de ces trackers, nous avons choisi expressément des ETF de distribution domiciliés en Irlande pour éviter la double imposition des dividendes.

Nous avons également tenté de choisir des trackers aux frais de gestion les plus proches possibles. Ils sont respectivement de 0,40%, 0,30% et 0,35%.

Le marché US étant davantage surévalué que le marché européen, c’est vers ce dernier que nous avons porté notre choix. Les trackers asiatiques sont intéressants actuellement mais leur volatilité est plus élevée. N’oublions pas que nous voulons investir dans un tracker stable, qui apporte un rendement (presque) garanti sur du long terme.

Petite parenthèse : si vous voulez vous former davantage aux trackers, il existe deux livres d’Edouard Petit, qui sont excellents tous les deux : Epargnant 3.0 et Créer et piloter un Portefeuille d’ETF. Le premier est vraiment une plongée dans le monde des trackers pour l’investisseur débutant, tandis que le deuxième est beaucoup plus fouillé et permet de mettre en place un véritable portefeuille de trackers. Je les recommande tous deux.

Pour en revenir à nos trackers, nous avons également pris en compte la note de Soutenabilité et le rating de Morningstar pour chacun d’eux. Pour rappel :

La note de Soutenabilité évalue les sous-jacents selon leur degré de “développement durable”. Plus les entreprises qui composent le panier d’actions du sous-jacent respectent l’environnement, plus la note de Soutenabilité est élevée.

Le rating de Morningstar, quant à lui, est la note globale attribué à la qualité du tracker, selon des critères de taille de l’ETF, de composition du panier, de frais, d’équipe de gestion ou encore de qualité de réplication de l’indice.



Trêve de blabla, place au comparatif :

iShares EURO Dividend UCITS ETF

Cet ETF réplique les 31 plus hauts rendements de dividendes de l’Eurozone. Les frais annuels sont de 0,40%. Le dividende est payé trimestriellement et le rendement est de 3,71% au cours actuel.

Ce produit est surtout exposé aux marchés français et allemands, avec une pondération supérieure pour les banques et assurances (30% du panier) et les industries (20%). Vous trouverez ici la Fact Sheet de ce tracker.

Soutenabilité Morningstar : 5/5
Rating Morningstar : 3/5

SPDR S&P Euro Dividend Aristocrats UCITS ETF

Cet ETF réplique les 40 plus hauts rendements de dividendes de l’Eurozone. Les frais annuels sont de 0,30%. Le dividende est payé semestriellement et le rendement est de 3,12% au cours actuel. Ce produit est surtout exposé au marché anglais, avec une pondération de 27%. Viennent ensuite la France et l’Allemagne, avec respectivement 16% et 15%.

Le panier est constitué d’actions financières (31%), de consommation (13%), d’industries (13%) et de soins de santé (12%). Vous trouverez ici la Fact Sheet de ce tracker.

Soutenabilité Morningstar : 5/5
Rating Morningstar : 4/5 (bronze)

iShares MSCI Europe UCITS ETF

Cet ETF réplique l’évolution de 449 sociétés de l’Eurozone. Les frais annuels sont de 0,35%. Le dividende est payé trimestriellement et le rendement est de 2,61% au cours actuel. Ce produit est exposé à 30% au marché français. Viennent ensuite l’Allemagne (23%), l’Italie (12%) et les Pays-Bas (11%).

Contrairement aux deux autres, il ne contient que 10% de financières. Les industries composent 24% du panier. Vous trouverez ici la Fact Sheet de ce tracker.

Soutenabilité Morningstar : 3/5
Rating Morningstar : 4/5 (silver)

Pourquoi le rating de Morningstar est-il plus élevé sur ce tracker que sur les deux précédents, alors qu’il affiche un rendement annuel et un rendement de dividende moins élevés? Simplement parce que Morningstar accorde une pondération plus importante au fait que l’ETF réplique un très large panier d’actions pour obtenir une diversification maximale. Or le premier tracker évoqué réplique 31 sociétés, le deuxième 40 et ce dernier 449. Il n’y a pas photo.

Rendement à 5 ans

Le meilleur rendement combiné à 5 ans est obtenu par le premier tracker étudié, le iShares EURO Dividend UCITS ETF, avec 90,26%. Le deuxième tracker évoqué est à 75,29%, et le troisième à 59,13%. Ces chiffres sont à prendre avec des pincettes car, quand on étend la comparaison à 6 ans, le premier et le deuxième tracker sont serrés dans un mouchoir de poche, avec respectivement 85% et 87%.

Que vous optiez pour l’un ou pour l’autre, investir dans ces trackers vous permettra d’obtenir une excellente diversification sectorielle. Achetez-les en étalant vos dépenses dans le temps. Par exemple, investissez 1000 € tous les trois mois dans ces produits et respectez votre stratégie à tout prix, que le marché soit haussier ou baissier.

Vous pouvez bien entendu exécuter cette stratégie avec n’importe quel montant et à n’importe quelle fréquence. Par exemple, vous pouvez investir 200 € tous les trois mois dans l’un de ces trackers. Toutefois, si vous choisissez d’investir très régulièrement de petits montants, mieux vaut le faire chez un courtier qui propose des frais de transaction gratuits sur une liste d’ETF prédéfinie, sous peine de les voir grever votre budget.

C’est par exemple le cas chez Degiro et chez Bolero (promotion provisoire chez ce dernier courtier).

L’auteur n’a aucune position dans la ou les actions mentionnée(s) dans cet article. Ceci ne constitue en aucun cas une recommandation d’achat. L’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le produit concerné. Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

Acheter Créer et piloter un Portefeuille d’ETF sur Amazon

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

One Response

  1. Markus Gaulthier 28 décembre 2017

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé