Virgin Galactic Holdings Pour Investir Dans Le (Lucratif) Tourisme Spatial ?

En résumé :

  • Virgin Galactic Holdings a été créé en 2004 par le groupe Virgin, propriété du milliardaire Richard Branson.
  • Elle ambitionne de lancer son premier voyage commercial dans l’espace en 2020
  • Le marché du tourisme spatial pourrait valoir 800 milliards de $ d’ici 20 ans

Investir dans le tourisme spatial, ça vous branche? C’est maintenant possible avec Virgin Galactic Holdings. La société voudrait s’établir comme numéro 1 des voyages spatiaux dans un futur proche.

Fondée en 2004, la compagnie voudrait lancer ses premiers vols commerciaux en juin 2020, avec 1 navette pour commencer. Elle compte ensuite achever la construction d’autres engins pour atteindre cinq navettes opérationnelles au sein du Spaceport America à la fin 2023.

Le site de lancement est situé dans le désert du Nouveau Mexique. Mais la société serait en discussions pour en installer d’autres, notamment en Italie et aux Émirats Arabes Unis.

Le coût d’un vol est pour le moment assez exorbitant : 250.000$ par passager. Ce montant diminuera au fil du temps grâce aux améliorations techniques apportées aux navettes et aux économies d’échelle.

Virgin Galactic est très optimiste pour ses projets, puisqu’au cours de l’année 2023, elle prévoit d’ailleurs d’envoyer 1.565 passagers dans les étoiles.

Les navettes SS2

Le tout premier engin galactique SS2-1 a coûté 133 millions de dollars. Ce coût est d’ores et déjà tombé à 99 millions pour le SS2-2 en cours de finition, puis devrait encore diminuer petit à petit.

La deuxième et la troisième navette SS2 sont d’ores et déjà en construction et seront terminées en 2020 et 2021.

Ces navettes pourront attendre Mach 3 et accueillir 6 passagers à leur bord, pour une durée de vol d’1h30.

Par contre, le tout premier modèle, qui existe déjà à l’heure actuelle, ne pourra en embarquer que 4.

Une navette spatiale de Virgin Galactic Holdings
La navette spatiale de SS2 de Virgin Galactic Holdings

Les chiffres de Virgin Galactic

En 2020, l’EBITDA de la société sera vraisemblablement négatif. Mais en 2021, la société entrevoit un EBITDA de 12 millions de dollars. Celui-ci devrait ensuite croître de façon exponentielle, avec 146 millions en 2022 et même 274 millions en 2023.

Au cours actuel, le ratio EV/EBITDA futur (2023) est d’environ 6.

La société n’a heureusement aucune dette mais consomme beaucoup de cash : 16 millions de dollars par mois, ce qui équivaut à environ 190 millions par an.

À l’heure actuelle, Virgin Galactic ne dispose d’ailleurs plus que de 86 millions de liquidités, ce qui lui permettra de tenir un peu plus de 5 mois. Mais ce problème n’en est pas vraiment un car la boîte est soutenue financièrement par des actionnaires importants (Boeing…)

Les projets annexes

En plus des voyages dans l’espace, la société développe aussi un projet de jet hypersoniques. Ceux-ci seraient basés sur l’architecture de ses navettes et permettraient de traverser l’Atlantique en 1h seulement et le Pacifique en 2h…

Il s’agit là d’un marché d’une taille gigantesque de 1.500 milliards de dollars.

Quant au marché des vols dans l’espace, Virgin Galactic estime qu’il représentera 1.500 milliards de dollars dans 20 ans, soit 5% du PIB des États-Unis. L’estimation de la banque Morgan Stanley est un peu moins optimiste, avec 800 milliards, mais reste énorme malgré tout.

L’action Virgin Galactic Holding

L’action se trouve dans ce qu’on pourrait qualifier de “phase d’euphorie”, sans doute du au FOMO des investisseurs.

Elle est partie de 11,75$ en octobre 2019 pour rapidement tomber à 7,26$ en décembre. Depuis, elle remonte la pente assez rapidement, pour atteindre 13,91$ à l’heure où j’écris ces lignes.

Personnellement, je ne me presserai pas pour en acheter. Dans ce genre de dossier très spéculatif, les incertitudes sont légions et des couacs surviennent régulièrement.

Les deux dangers principaux de ce projet sont selon moi le cash qui viendra rapidement à manquer et la question de la sécurité des passagers.

Si les liquidités sont insuffisantes, il faudra vraisemblablement augmenter le capital via l’émission de nouvelles actions, ce qui occasionnera une dilution du bénéfice par action pour les actionnaires existants.

La sécurité des clients est aussi un point important. Quid du cours de l’action si une navette explose en vol ou si des passagers meurent à cause d’un défaut technique quelconque ?

Conclusion

Le secteur des voyages spaciaux, qui n’en est encore qu’à ses prémices, est une excellente opportunité d’investissement pour celui qui investit à (très) long terme.

Toutefois, il faudra sans doute attendre 1 an ou 2 avant d’y investir, le temps d’avoir une meilleure vision globale des bénéfices et de répondre aux questions sur la sécurité des touristes spaciaux.

Avertissement : Cette analyse est une indication, et aucunement un conseil d’achat. Par conséquent, l’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Tout investissement comporte des risques de pertes. Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

NE RATEZ AUCUN ARTICLE !

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

← Previous post

Next post →

4 Comments

  1. Grâce à ton article g investit immédiatement après la lecture. Je pense pas qu’il faille attendre. Dans un a deux ans l action sera au delà des 100$. Actuellent déjà près de 20% de rendement. Merci

    • Content que tu aies fait une plus-value 🙂 Par contre je ne m’attendais pas à ce que le titre monte à ce point juste après la publication de l’article.

      Le gros avantage de Virgin Galactic, c’est qu’elle n’a aucun concurrent actuellement.

  2. Idem, je tenais à remercier pour avoir parlé de cette societé, je cherchais un équivalent du “tesla” de l’espace. Et me voilà servis, bientôt 100%.

    Reste à savoir si cela va continuer après l’annonce des résultats dans 10 jours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé