VolkerWessels, une pépite… de plastique

Il y a des jours comme ça : on se balade sur l’état des marchés ; on ne décide rien. On se dit que les vents contraires vont se retourner et on passe son chemin.

Mais, de temps en temps, on est intrigué par une action qu’on ne connaît pas, mais dont on a entendu parler

C’est le cas aujourd’hui.

Partons du principe qu’une action de qualité ne doit pas être endettée, qu’elle ne souffre pas trop d’une exposition sur un marché déficitaire, que les analystes ne sont pas trop pessimistes et, accessoirement, qu’elle est dans une telle configuration baissière qu’elle peut se révéler une opportunité d’achat à bon compte. Sans oublier la réalité du dividende.

Mais que dire alors d’une action somme toute discrète, dont on parle peu, mais qui conjugue toutes les qualités mentionnées ci-dessus et qui, de surcroît, peut avoir un impact immédiat et important sur l’environnement ?

L’action dont nous parlons s’appelle Koninklijke VolkerWessels Stevin NV

Il s’agit d’un titre négocié sur la Bourse d’Amsterdam ((VolkerWessels : NL0012294466).

L’une de ses spécialités (parmi d’autres projets de construction , mais ce n’est pas vraiment cela qui en fait l’originalité): récolter des déchets en plastique et les transformer en une matière qui remplace très avantageusement le bitume.

A faible prix, pour une qualité qui résiste bien au-delà de la durée habituelle des « bouches-trous » de nos routes. La méthode a déjà été expérimentée aux Pays-Bas et en Slovaquie, et c’est une révolution.

Combattre les nuisances environnementales, c’est bien, mais convertir des déchets existants pour en faire un usage non-polluant et durable se révèle d’une autre dimension.

Le projet n’en est qu’à ses débuts ; mais il semble bien qu’il pourrait faire partie d’une évolution majeure pour l’avenir de la planète. Ni plus ni moins. Un revêtement solide, déjà testé, et prometteur pour la qualité des routes.

Bon catalyseur pour le cours de bourse?

Cette pépite ne se contente pas d’une action salutaire. Elle offre actuellement un dividende brut de 7,37%. Sur les 6 analystes qui suivent l’action, 5 sont à l’achat, 1 à accumuler et 1 à conserver. Le PER est de 8,55, et la société n’est pas endettée.

Nous n’avons jamais eu vocation de favoriser ou mettre en doute un quelconque investissement. Mais là, nous sommes bluffés. L’action se négocie à 14,40€. Elle a subi, comme d’autres, la correction actuelle.

N’oublions pas toutefois qu’elle est catégorisée, pour l’ensemble de ses projets, comme action de type “cyclique”, ce qui la rend vulnérable en cas de baisse générale des marchés.

Pourtant, si l’on se focalise sur le projet dont nous parlons, elle sort du lot et, pour qui saura attendre le développement breveté du produit spécifique.

Au vu de ce projet révolutionnaire, il y a une forte probabilité de voir le titre s’envoler au cours des prochains mois. Mais n’oublions pas aussi qu’il leur faudra combiner avec les lobbies du bitume et de l’asphalte, mais cela ne nous empêche en rien de nous montrer enthousiastes à l’égard d’un projet aussi novateur qu’utile.

Cet article ne constitue en aucun cas une recommandation d’achat. L’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

TransactionBourse offre gratuitement des articles premium. Si vous voulez soutenir ses rédacteurs bénévoles, vous pouvez leur offrir un café via un don Paypal :

VolkerWessels, une pépite… de plastique
5 (100%) 2 votes

Ne ratez aucun article !

Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter hebdomadaire.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

2 Comments

  1. ludovic 20 décembre 2018
    • Nathanael Dumortier 20 décembre 2018

Add Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.