Les 7 Meilleures Actions 5G Pour Les Investisseurs

Comment investir dans les meilleures actions 5G ? La prochaine transition des réseaux cellulaires 4G à 5G devrait faciliter la prochaine phase de changement technologique. On se rappelle que le passage de la 3G à la 4G avait permis à Uber, Snapchat ou aux services bancaires en ligne d’émerger.

Investir dans les meilleures actions 5G

La 5G pourrait être 100 fois plus rapide que la 4G. Elle devrait faciliter la prochaine vague de progrès technologiques, notamment dans les véhicules autonomes, la réalité virtuelle/augmentée, et l’Internet des objets.

L’IDC – cabinet d’information sur les marchés – s’attend à ce que le marché des infrastructures 5G passe de 528 millions de dollars en 2018 à la bagatelle de 26 milliards de dollars en 2022, faisant monter en flèche les investissements dans les infrastructures 5G.

Les meilleures actions 5G permettront en outre le développement de l'Internet des objets
L’Internet des objets : l’une des applications de la 5G

Voici les meilleures actions 5G pour profiter de cette révolution.

Xilinx (XLNX)

Ce fabricant de puces possède une capitalisation boursière de 24,2 milliards de dollars. C’est l’une des premières entreprises à tirer profit de la prochaine génération de réseaux sans fil. Il mérite donc à juste titre une place parmi les meilleures actions 5G.

Xilinx parmi les meilleures actions 5G

Au fur et à mesure que les dépenses d’infrastructure augmenteront, après 2020, Xilinx deviendra un bénéficiaire direct de la 5G.

Ses puces sont utilisées en tant que composants pour la majeure partie de ces futures constructions 5G. Il est d’ailleurs à noter que le chiffre d’affaires du département communications de XLNX a déjà grimpé de 74% par rapport à son dernier trimestre.

Le portefeuille impressionnant de technologies de radiofréquence et de systèmes de puces de Xilinx peut maintenant être utilisé dans toutes les bandes de spectres inférieures à 6 GHz. Ce point est important pour permettre de projeter une couverture 5G sur de longues distances.

Qualcomm (QCOM)

Qualcomm est un autre fabricant de puces disposant d’un portefeuille de brevets très impressionnant en matière de technologie 5G.

Qualcomm : aussi dans le top des meilleures actions 5G

Un contrat signé cette année avec Apple permet à Qualcomm de fournir des puces pour l’iPhone pendant les six prochaines années. Les problèmes de licence Qualcomm étant résolus, Apple pourra donc lancer sur le marché un iPhone compatible 5G plus rapidement que prévu. Cela profitera donc conjointement aux deux sociétés

En raison de la large diffusion de ses brevets de propriété intellectuelle 5G, les redevances devraient affluer pendant les années à venir.

Se négociant à 14 fois les bénéfices à terme (PEG) et offrant un dividende de 3,4% brut, QCOM est une valeur sûre pour démarrer.

Ericsson (ERIC)

La société suédoise d’équipements de communication Ericsson sera certainement aussi un acteur clé du déploiement mondial de la technologie 5G.

Grâce ses compétences dans le domaine, elle permet aux entreprises de télécommunication à mettre à niveau leurs anciens réseaux vers les nouveaux réseaux à plus haut débit.

Elle vend également des logiciels et du matériel de réseau radio et a récemment conclu un accord de licence avec le fabricant chinois de téléphones intelligents à forte croissance ; Oppo.

Les récents problèmes de son concurrent direct, Huawei, avec la Maison Blanche devraient profiter à Ericsson, qui regagne déjà petite à petit des parts de marché.

Les bénéfices de 4,9 milliards de couronnes suédoises (528 millions de dollars) enregistrés au premier trimestre 2019 ont d’ailleurs largement dépassé les attentes en partie grâce à l’adoption de la 5G par les États-Unis. Selon les prévisions des analystes, un bénéfice d’à peine 2,8 milliards de couronnes était attendu.

En juin 2019, Ericsson prévoyait 1,9 milliard de futurs abonnés à la 5G dans le monde, soit une augmentation de 27% par rapport à sa prévision de novembre 2018.

Parmi les meilleures actions 5G qui profiteront de cette nouvelle vague, on peut aussi citer son compatriote, Nokia. Il s’agit d’un des leaders mondiaux (avec Huwaei) du développement et de la maintenance d’infrastructures 5G.

Mise à jour du 26 septembre 2019 : Ericsson a annoncé avoir provisionné 1,12 milliard d’euros suite à une enquête anti-corruption de la SEC américaine. C’est ce que l’entreprise estimerait devoir payer comme amende. Mieux vaut donc plutôt se tourner vers son concurrent, Nokia.

Crown Castle (CCI)

La construction de nouvelles antennes constituera également une dépense d’infrastructure importante pour la future 5G.

La dernière étape de la transmission 5G, contrairement à la 4G, nécessitera des antennes situées à plusieurs centaines de mètres de l’appareil connecté pour assurer la puissance et la vitesse du signal.

Auparavant, les antennes 3G et 4G pouvaient transmettre la connectivité sur des distances beaucoup plus longues.

Cela nécessitera des dizaines de milliers d’antennes plus petites – le type utilisé par Crown Castle. Il est d’ailleurs à savoir que beaucoup d’opérateurs louent généralement les antennes, plutôt que de les construire.

Cette croissance se traduira sans doute par de gros revenus récurrents dans les années à venir pour Crown Castle. Et cerise sur le gâteau, cette action 5G rapporte aussi un dividende de 3,3% brut.

Verizon Communications (VZ)

Verizon Communications est le deuxième fournisseur télécom américain, après AT&T Mobile.

Verizon : l'une des meilleures actions 5G

Dans les zones de couvertures offrant les bandes de spectre 5G les plus importantes aux États-Unis, Verizon est même le numéro 1.

La société contrôle en fait 76% de la bande 28GHz et 46% de la bande 39 GHz. Ces deux zones de transmission haute fréquence sont cruciales pour offrir des taux de transfert de données bien plus élevés avec la 5G.

VZ est certainement l’une des meilleures actions 5G, principalement pour ses propriétés 5G déjà établies aux États-Unis et sa capacité de subsistance quasi certaine. En outre, un dividende de 4,2% brut ne gâte rien.

VMWare (VMW)

Le passage de la 4G à la 5G ne nécessite pas seulement la construction d’une nouvelle infrastructure physique. Elle demande également la création de nouveaux systèmes logiciels.

VMWare offre une technologie qui permet aux opérateurs d’exploiter plusieurs réseaux sur le même matériel. De juteux contrats ont d’ores et déjà été signés avec AT&T Mobile, Vodafone et Ericsson.

Les revenus ont bondi de 6 milliards d’USD au cours de l’exercice 2014 à 9 milliards d’USD en 2019. Sur la même période, le bénéfice par action a même presque triplé, passant de 2,04 USD à 5,85 USD.

Les actions VMWare ont connu une bonne croissance depuis début 2016, alors que l’anticipation de la transition vers la 5G augmentait.

Marvell Tech (MRVL)

Cette société de produits semi-conducteurs grand public est impliquée dans plusieurs domaines à forte croissance.

Elle travaille notamment dans la 5G, le cloud, l’intelligence artificielle, le matériel d’entreprise et le secteur automobile.

Bien que Marvell Tech soit davantage un investissement à long terme sur la 5G – la grande majorité des revenus tirés du déploiement de la 5G ne viendra qu’en 2020 et au-delà – la société pourrait avoir un avantage concurrentiel considérable si elle concluait des contrats de conception avec de nouveaux fabricants.

Marvel Tech a d’ailleurs établi dernièrement un contrat avec Samsung, en vue de lui fournir des puces pour alimenter ses appareils 4G et 5G, indispensables à l’amélioration de la connectivité de ses mobiles.

MRVL se négocie actuellement à 19 fois son Price/Earnings to Growth (PEG) et verse un dividende de 1%.

Conclusion

La plupart de ces actions a déjà bien augmenté en 2018 et 2019. Elles offrent un potentiel important sur le long terme, mais pourraient subir les soubresauts du marché en 2020.

Comme toujours, faites vos propres recherches avant de prendre une décision d’achat des meilleures actions 5G et ne vous précipitez pas.

Attention : Ces analyses sont des indications, et aucunement des conseils d’achats. Par conséquent, l’auteur ne pourra être tenu responsable en cas de pertes sur le(s) produit(s) concerné(s). Pour plus d’infos, voyez nos mentions légales.

NE RATEZ AUCUN ARTICLE !

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé

← Previous post

Next post →

20 Comments

  1. Encore un excellent article, merci !
    Je cherchais depuis longtemps ce genre d’infos dans des revues spécialisées, sans vraiment trouver un article aussi concis.
    J’avais déjà pris des positions dans certaines de ces sociétés mais je vais compléter mon portefeuille selon vos conseils, mais j’attendrai un moment plus propice, comme vous le conseillez bien.

  2. Lissandron

    Merci. J’était dans la même situation que Chris, cet article tombe à point nommée, encore merci et félicitations pour votre nouveau site.

  3. Superbe article

    Sans trop te demander, à quel taux le plus bas faut-il espérer les acheter ?

    Surtout pour Nokia Ericsso qui semble les moins cher ?

    • Personnellement j’attendrais. Le marché est à des niveaux records actuellement, et est complètement surévalué. Mieux vaut donc être patient et attendre de pouvoir acheter à des cours plus bas. Par contre, personne ne peut malheureusement dire quand une correction des marchés surviendra.

      • Je te remercie

        Je n’ai pas reçu le notif de ton commentaire

        1/ Tu penses que Nokia peut aller plus bas ? (qu’il faut attendre)

        Il y a une chose que je ne comprends pas chez DEGIRO le volume est plus grand chez Nokia Helsinki en euro et chez Yahoo on trouve Nokia NYSE dollars qui a un volume plus grand .

        2/ Est-ce que tu achèterais au NYSE ou Helsinki ?

        • Je ne sais franchement pas si j’achèterais Nokia maintenant. Même avec sa baisse récente, le PER de 17 n’est pas si bas. La boîte paie un dividende d’environ 3% mais il faut voir s’il est soutenable car le profit warning vient du fait que Nokia avait annoncé qu’elle ne profiterait que moyennement de la 5G en 2020.

          Le cours pourrait être à un plancher par contre, mais c’est difficile à dire parce que je n’ai pas suivi l’actualité récente de Nokia.

          Chez Degiro, il y a aussi Nokia en euros sur Euronext Paris… Mais généralement je choisis la place de cotation où :

          – le volume est le plus important
          – les transactions sont les moins chères
          – le taux de change est le plus avantageux

          Dans ce cas-ci, le volume est plus important sur Helsinki mais les frais y sont un peu plus importants que sur NYSE (2-3 euros, pas la mer à boire).

          • Je te remercie

            3 ou 4 euro c’est vrai mais c’est surtout le pourcentage qui est le plus intéressant sur le NYSE

            Tu as vu que le volume était supérieur chez Degiro ? Car je les vu chez DEGIRO et je ne comprends pas

            Parce que lorsque les marchés ferme on note plus de volumes chez, Yahoo finance, NYSE…

            Est ce que chez DEGIRO, il note juste les transactions et non le nombre d’actions ?

            Est ce que tu pourrais vérifier et me dire ?

  4. Je veux dire on note plus de volume au NYSE

    • Degiro affiche le nombre d’actions échangées sur la journée et non le nombre de transactions, comme tous les courtiers 🙂

      • Alors comment se fait-il que le volume est largement supérieur sur le NYSE en observant yahoo finance et zone bourse

        Comment as-tu trouvé le PER ou comment le calcul tu ?
        Et penses-tu qu’il est aussi déterminant que ça ?
        Parce que moi j’ai observé en ce moment Nokia est en train de rafler tous les contrats

        • Je me base toujours sur les chiffres de volume donnés par mon courtier et pas ceux de sites externes. Tout à l’heure, il y avait 6 millions de titres échangés sur Helsinki et 1,5 millions sur le NYSE.

          Dans tous les cas, l’une et l’autre places assurent une bonne liquidité. Le volume est suffisant. S’il y avait 15.000 titres échangés, ça aurait été autre chose, mais plusieurs millions sont largement suffisants pour que tes ordres passent en quelques secondes.

          Pour obtenir le PER, il suffit de diviser le prix de l’action par le bénéfice par action de l’année écoulée (2019).

          Si tu es certain que Nokia rafle les contrats, alors il se peut qu’il soit un bon candidat pour une remontée du cours, mais je ne peux rien affirmer là-dessus car je n’ai pas suivi son actualité en détails 🙂

          • Ok Je te remercie tu aurais donc opté pour le NYSE ?

            Tu penses que c’est à partir de combien de titres échangés que cela devient intéressant pour passer des ordre en quelques secondes ?

            j’ai le livre de Julien delagrandedame, il explique le PER d’une autre manière, il dit que c’est la capitalisation boursière diviser par le résultat nette.
            Mais où pourrait-on trouver tous ses chiffres pour faire des calculs?

            je pense que tu devrais observer Nokia,Si tu tapes Nokia actualité sur Google tu verras qu’elle a signé pas mal de contrat Alors que c’est concurrents non

            Maintenant il y a une question que je me pose, Qui a été à l’origine de la 4G ? Est-ce que cela a eu un impact sur les actions des sociétés qui ont contribué ? Et pourquoi y aurait-il un meilleur impact sur la 5G ?

            • Concernant la 5G, je ne suis pas un expert mais je crois qu’une piste de réponse est qu’elle demande une densité d’antennes beaucoup plus importante, ainsi que plus de hardware et de software que la 4G. Du coup, elle serait aussi plus nocive au niveau de la densité des ondes…

              Pour le PER, il s’agit du ratio Price to Earnings, le prix divisé par le bénéfice, en français. On l’obtient donc en prenant le cours d’une action et en le divisant par le bénéfice net par action (BNA) de l’année.

              Pour la place de marché, franchement je ne sais pas, mais je crois que pour Nokia il y a peu de différences significatives entre Helsinki et New-York.

  5. Ok

    Merci

    Une autre chose très intéressante, cela fait plus de trois ans que Apple a de meilleur score que Microsoft mais depuis environ trois mois les action de Microsoft font mieux qu’Apple

    Selon toi, cette année et les années à venir quel serait ton analyse ?

    Merci

    • Je trouve que toutes les deux sont surévaluées, mais Apple encore plus que Microsoft.

      En plus, Apple n’est pas très diversifiée : elle tire presque 80% de ses revenus des ventes d’iPhones.

      Les sources de revenus de Microsoft sont bien plus diversifiées.

      Ce sont des actions que je n’achèterais pas aux cours actuels en tout cas, mais si je devais en choisir une qui aurait bien baissé en cas de correction des marchés et pour une optique de long terme, je choisirais Microsoft (c’est un avis personnel, pas un conseil d’achat).

      • Ok merci

        Donc tu penses que Microsoft va augmenter plus rapidement qu’Apple.

        Et comment sais t-on lorsqu’une action est surévaluée ?

        Et Amazone qui est à 2000 $ n’est-elle pas surévalué ?

        • Non, je ne peux pas dire si une action va augmenter plus rapidement qu’une autre. Les marchés sont tous sauf logiques depuis quelques années, à cause des banques centrales notamment.

          Pour voir si une action est surévaluée, on peut utiliser plusieurs ratios : le PER, le PEG, le EV/EBITDA, etc.

          (Amazon est effectivement surévaluée)

          On avait fait deux articles sur le PER à l’époque :

          https://transactionbourse.com/de-la-cherte-relative-des-per/
          https://transactionbourse.com/des-limites-du-per/

          On le voit avec Amazon, Apple et consorts que même quand une action est surévaluée, elle ne baisse pas forcément. Elle continue même parfois de grimper. Mais le risque sur ces actions est plus grand en cas de forte correction boursière que sur une action ou un secteur qui serait au contraire sous-évalué.

  6. Je te remercie énormément pour ces précieuses informations

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne ratez aucune opportunité
Recevez la newsletter

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de TransactionBourse pour recevoir les dernières analyses.

Merci de votre inscription, consultez vos emails pour confirmer

Oups, quelque chose s'est mal passé